Brèves  Economie 

Les salariés de Thales débarquent à Mérignac

actualisé le 05/10/2016 à 18h47

Campus Thales de Mérignac (Graphix Images/DR)

Campus Thales de Mérignac (Graphix Images/DR)

300 salariés ont fait leur entrée, ce lundi, dans le nouveau site du groupe Thales à Mérignac, où 2300 personnes travailleront à terme, dont 350 embauches.

Sa nouvelle usine, rebaptisée « Campus », est le plus gros investissement industriel de ces quarante dernières années dans la métropole : en 2013, le groupe Thales décidait de débourser 200 millions d’euros pour construire son nouveau site dans la zone de l’aéroport de Bordeaux Mérignac, l’Aéroparc.

Objectifs : réunir ces 2300 salariés métropolitains jusque là répartis entre les antennes de Pessac (systèmes aéroportés) et du Haillan (avionics) et se rapprochait de ses principaux clients, à savoir Dassault Aviation, Sabena Technics, Airbus Defence and Space, l’Armée de l’Air ou la SIMMAD notamment, comme de ses principaux sous traitants. Les salariés emménageront progressivement d’ici le 30 novembre dans leurs nouveaux locaux.

Campus Thales (Graphix Images/DR)

Campus Thales (Graphix Images/DR)

Objectif 30% de salariées

Sorti de terre en seulement 18 mois, sous la houlette du groupe toulousain GA,  ce campus industriel a nécessité la mobilisation d’une vingtaine de sociétés, principalement régionales, comme Kipopluie, pour la récupération des eaux de pluie ou Brettes pour les espaces verts, sans oublier les équipes locales de grands groupes tels que Colas. En période de pointe, plus de 300 personnes ont ainsi travaillé en même temps sur ce chantier, l’un des plus importants dans le secteur tertiaire avec la construction de 60 000 m² répartis sur 9 bâtiments et 35 300 m3 de béton.

Enfin, dans un futur très proche, 350 nouvelles recrues devraient faire leur entrée dans le groupe, avec comme priorité d’embaucher des personnes du cru, dans la mesure où leurs profils correspondront aux postes ouverts. Déjà 119 offres d’emploi  sont consultables sur le site internet de Thales.

Des postes que le géant de l’aéronautique voudrait voir pourvu par le plus de femmes possibles : en plein effort de féminisation de ses effectifs, Thales s’est fixé comme objectif d’embaucher 35 % de profils féminins cette année et 40 % l’an prochain, afin de  parvenir à un taux de femmes dans l’entreprise de 30% , contre 14% aujourd’hui.

L'AUTEUR
Aline Chambras
Aline Chambras
Journaliste indépendante et réalisatrice sonore.
En BREF

A Bordeaux, le premier match européen de rugby arbitré par une femme

par La Rédaction. 363 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Toujours plus de personnes à la rue à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 254 visites. 1 commentaire.

La direction de Ford Blanquefort condamnée pour ne pas avoir tenu ses engagements

par Xavier Ridon. 495 visites. 1 commentaire.