Rue89 Bordeaux 

Contre les « fake news », Rue89 Bordeaux s’allie à 15 rédactions

Rue89 Bordeaux s’associe à 15 autres médias pour lutter contre les rumeurs et les fausses informations. A la veille de la présidentielle française, et tirant des leçons de l’élection américaine, le but de ce projet, baptisé CrossCheck, est de lutter contre la prolifération des « fake news » (fausses informations, propagande…).

L’annonce a été faite ce lundi 6 février à l’occasion du lancement de CrossCheck par First Draft et le Google News Lab au News Impact Summit à Paris. Cet outil de vérification collaboratif est destiné à aider les citoyens à savoir à quoi et à qui se fier dans les flux des réseaux sociaux, des recherches sur Internet et des actualités, au cours des prochains mois.

Facebook soutiendra cette initiative par des outils et un effort d’éducation à l’information sur sa plate-forme.

16 rédactions sont déjà parties-prenantes

Avec l’approche de l’élection présidentielle française, 16 rédactions vont mobiliser des journalistes de rédactions françaises et étrangères pour s’assurer que les rumeurs et fausses déclarations soient rapidement détectées et que les nouvelles trompeuses ou fallacieuses soient corrigées.

A l’aide des technologies développées par CrossCheck les journalistes vont collaborer pour identifier et vérifier les contenus qui circulent en ligne, qu’il s’agisse de photos, de vidéos, de « memes », de commentaires ou de sites d’actualités.

Parmi les premiers partenaires du projet figurent l’AFP (Agence France-Presse), BuzzFeed News, France Médias Monde (via les Observateurs de France 24), France Télévisions, Global Voices, Libération, La Provence, Les Echos, La Voix du Nord, Le Monde (Les Décodeurs), Nice-Matin, Ouest-France, Rue89 Bordeaux, Rue89Lyon, Rue89 Strasbourg et StreetPress.

Chaque rédaction mobilisera son expertise, ses ressources et sa connaissance du terrain pour accélérer et approfondir le processus de vérification et s’assurer que tous les citoyens aient accès à des informations vérifiées. Le public sera également incité à participer : les lecteurs pourront envoyer leurs questions et des liens vers les sites et contenus douteux afin que CrossCheck puisse mener une enquête. Toutes les questions seront recensées sur un site dédié, où figurera également le résultat des investigations de CrossCheck.

« Un moment crucial pour la France »

En tant que partenaire du réseau collaboratif First Draft, Facebook offrira aux membres du projet CrossCheck l’accès à CrowdTangle, un outil facilitant l’identification et le suivi des contenus sociaux en lien avec les élections.

Le projet bénéficiera de l’expérience et des enseignements que First Draft et le Google News Lab ont tirés de leur participation à Electionland, une initiative collaborative pour découvrir et rapporter les preuves de manipulation des électeurs au cours de l’élection présidentielle américaine de novembre dernier.

La directrice générale de First Draft, Jenni Sargent, explique :

« Nous observons depuis longtemps la qualité du travail de vérification réalisé par de nombreuses rédactions en France. Face à un défi de cette ampleur, c‘est vraiment l’union qui fait la force. En collaborant avec de nombreuses rédactions et en ouvrant le projet au public, je suis convaincue que nous serons en mesure de contribuer à limiter le flux de désinformation à un moment aussi crucial pour la France. »

CrossCheck sera lancé le le lundi 27 février. Des étudiants du Centre de formation des journalistes et de Sciences Po y seront également impliqués. Quant aux lecteurs, ils pourront partager leurs propres démystifications et leurs reportages qui seront publiés après vérification.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication
En BREF

La taxe d’habitation va grimper à Bordeaux et « pénaliser les plus pauvres »

par Simon Barthélémy. 1 869 visites. 1 commentaire.

Pour l’arrivée de la LGV, manif des cheminots et traminots CGT

par Xavier Ridon. 473 visites. 2 commentaires.

L’exposition « Sauvages » pour libérer les animaux des spectacles

par Margaux Deuley. 206 visites. Aucun commentaire pour l'instant.