Vie pratique 

Comment se former à Bordeaux pour travailler dans le cinéma ?

Ce jeudi 23 février s’est tenu à Pessac un forum des métiers du cinéma. L’occasion, à la veille des Césars, de revenir sur les formations régionales pour devenir un pro de la caméra ou de la comédie. Pas besoin de courir tout de suite à Paris, Bordeaux est plutôt bien pourvu dans le domaine. Réponses en 6 points.

Le cinéma vous fait rêver ? Vous attendez les Césars avec impatience ? Vous voulez peut-être même travailler dans ce milieu ? Le choix est vaste. Les métiers du cinéma regroupent des jobs très techniques comme monteurs ou opérateur projectionniste mais aussi des métiers plus artistiques (scénario, comédie, mise en scène…). A Bordeaux, quel que soit votre niveau d’études, et vos affinités, il existe des options pour se spécialiser dans le septième art. Pas la peine de faire ses valises pour Paris tout de suite !

1 – Quelle orientation choisir avant le bac ?

Section générale avec option cinéma et audio-visuel

Dès le lycée on peut s’orienter vers le cinéma. En Gironde, plusieurs lycées proposent une section générale avec option cinéma ou audiovisuel. Une forme de spécialisation progressive pour les élèves qui comprend de l’éducation à l’image, au cinéma et une découverte des métiers et des spécificités de l’audiovisuel.

CAP Opérateur Projectionniste de Cinéma

Le lycée professionnel Saint-Genès La Salle de Bordeaux propose de son côté un Certificat d’Aptitude Professionnel (CAP) pour devenir Opérateur Projectionniste de Cinéma. L’opérateur projectionniste est la personne qui assure la projection dans les salles de cinémas d’un film dans les meilleures conditions possibles. Il a le contrôle aussi bien de l’image que du son ainsi que de l’éclairage. Pour les intéressés rendez-vous samedi 1er avril pour la journée portes ouvertes du lycée.

Frais de scolarité : 960,00€/an

2 – Quelles prépas pour viser les meilleures écoles ?

Mise à niveau Cinéma et Audiovisuel (MANCAV)

Pour se préparer aux formation supérieures de l’audiovisuel, le lycée Saint-Genès La Salle propose une MANCAV (Mise à niveau Cinéma et Audiovisuel) d’un an. Cette année de mise à niveau s’adresse à tout titulaire  d’un  baccalauréat  professionnel  industriel ou technologique STI souhaitant approfondir ou remettre à niveau ses connaissances afin d’intégrer une classe de BTS Métiers de l’Audiovisuel.

Frais de scolarité : 3 200€/an

Classe préparatoire Cinéma et Audiovisuel

A l’École Supérieure des Métiers de l’Image (ESMI), on trouve une classe préparatoire Cinéma et Audiovisuel. Cette année de mise à niveau est destinée aux candidats détenteurs du baccalauréat désireux d’intégrer une formation en audiovisuel. C’est une année de découvertes et d’expérimentations. La finalité est l’accès aux BTS Métiers de l’Audiovisuel et aux formations professionnalisantes dans le domaine.

Frais de scolarité : 5 250€/an

Classe préparatoire Cinéma et Audiovisuel

Une autre classe prépa Cinéma et Audiovisuel à l’Institut International de l’Image et du Son (3iS) de Bègles. De même qu’à l’ESMI, cette classe préparatoire est un apprentissage d’enseignement théorique, d’ateliers et de productions. Le but est de constituer un socle de connaissances générales, renforcer des acquis artistiques et techniques et affiner son projet professionnel pour se préparer aux formations supérieures dans l’audiovisuel.

Frais de scolarité : 5 960 €/an

3 – Quels BTS pour les métiers techniques ?

BTS métiers de l’audio-visuel option Montage/Postproduction

Pour le côté technique, l’École Supérieure des Métiers de l’Image (ESMI) propose un BTS spécialisé dans le montage et la postproduction. L’objectif de ce BTS est d’acquérir les compétences techniques et le savoir-faire artistique pour réaliser le montage et la postproduction d’une œuvre ou d’un produit audiovisuel : long métrage, documentaire, reportage, fiction, court métrage, vidéo, publicité…

Frais de scolarité : 7 200€/an

BTS gestion de production, montage et post-production, techniques d’ingénierie, exploitation des équipements ou métiers du son

A Bordeaux, le lycée Saint-Genès La Salle est un établissement catholique d’enseignement membre de l’Église de Gironde et reconnu pour son pôle audiovisuel. Le centre de formation par alternance du campus La Salle propose plusieurs BTS sous forme de contrats d’apprentissage. Le BTS Audiovisuel option gestion de production, option montage et post-production, option techniques d’ingénierie et exploitation des équipements ou encore option métiers du son. Pour découvrir toutes ces formation, le 1er avril 2017 aura lieu la journée portes ouvertes du lycée.

Frais de scolarité : 960€/an

4 – Quelles filières cinéma à l’université ?

Diplôme national supérieur professionnel de comédien (DNSPC)

L’école supérieure de théâtre de Bordeaux en Aquitaine (ESTBA), affiliée au TNBA, est aussi en partenariat avec l’université Bordeaux Montaigne. Créée en 2007 par Dominique Pitoiset, cette école propose une formation professionnelle au métier de comédien située dans les locaux du Théâtre national de Bordeaux Aquitaine. Durant un cursus de formation de trois années, accessible dès le baccalauréat, l’éstba offre un enseignement artistique rigoureux basé sur les grands piliers du répertoire classique et contemporain.

Frais de scolarité universitaires

Licence « arts du spectacle » option cinéma et audiovisuel

La fac est un bon moyen de s’ouvrir aux métiers du cinéma, il est surtout très accessible par rapport à d’autres cursus. L’université de Bordeaux Montaigne offre un parcours cinéma qui permet d’articuler théorie et pratique du cinéma mais aussi de connaître l’ensemble du réseau professionnel du cinéma et de l’audiovisuel.

Frais de scolarité universitaires

Master mention informatique spécialité image, son, vidéo.

Ce master de Bordeaux I, très spécialisé, est réservé aux informaticiens. Il permet de compléter sa formation générale en informatique en approfondissant les mondes numériques 3D, le traitement des images et des vidéos, la vision artificielle, etc. En Master 2, les étudiants se spécialisent en image 3D, réalité virtuelle ou son et vidéo.

Frais de scolarité universitaires

Master Approches historiques et socio-culturelles du cinéma et de l’audiovisuel

Le Master Approches historiques et socio-culturelles du cinéma et de l’audiovisuel de l’université Bordeaux Montaigne permet la conception et l’écriture d’un projet de recherche qui aborde le cinéma et la télévision dans leurs spécificités socioculturelles : les références et les méthodologies utilisées, à partir de l’analyse filmique dans ses dimensions esthétiques et narratologiques, font appel à l’histoire culturelle et aux cultural studies, gender studies, star studies anglo-saxonnes.

Frais de scolarité universitaires

5 – Metteur en scène, scénariste, technicien, acteur… existe-t-il des écoles spécialisées ?

Cursus en Cinéma et Audiovisuel

Institut International de l’Image et du Son – 3iS a été créée en 1995 par des professionnels du spectacle sous le nom de « ADAMS » et est rentrée dans le groupe 3iS en 2014. 3iS Bordeaux est une école de cinéma, une école d’audiovisuel et une école de spectacle vivant. Elle propose un cursus de trois ans en Cinéma/Audiovisuel avec une spécialisation en : scénario, réalisation : metteur en scène, réalisation : metteur en image, assistanat de réalisation et scripte, imagemontage et production. L’entrée se fait sur concours. La prochaine journée portes ouvertes se déroulera le samedi 11 mars  de 10h à 17h.

Frais de scolarité : de 7 680€ à 8 280€/an

Cursus dans le domaine du Son spécialisation Cinéma, TV et radio

Proposé également par 3iS, cette spécialisation fait appel à des profils créatifs avec une forte sensibilité à l’image. L’opérateur du son doit assurer, pour le cinéma, la captation audio, le mixage à l’image, le sound design, l’ajout de bruitages en post-production. L’entrée se fait sur concours. La prochaine journée portes ouvertes se déroulera le samedi 11 mars  de 10h à 17h.

Frais de scolarité : de 7 680€ à 8 280€/an

Cursus Réalisation Cinéma et Télévision

Depuis la rentrée 2016-2017, le Campus Ynov de Bordeaux accueille deux formations de l’École internationale de création audiovisuelle et de réalisation (EICAR). Accessible après le bac, cette formation en trois ans associe des enseignements théoriques et de spécialité, ateliers pratiques et projets transverses pour accéder aux métiers de la réalisation. Après avoir effectué leurs première et deuxième années à Bordeaux, les étudiants devront suivre leur dernière année d’études à Paris.

Frais : 8200€/an

Formation actorat

La seconde formation de l’EICAR concerne le métier d’acteur. Le cursus permet à l’étudiant d’acquérir les fondamentaux du jeu d’acteur, d’affirmer sa personnalité mais aussi de monter et présenter un spectacle. Parallèlement, les étudiants participent à des tournages et se préparent à l’environnement professionnel : castings, création d’un book et d’une bande démo, statut de l’acteur… La dernière année d’études se fait également à Paris.

Frais : 5100€

Diplôme national supérieur professionnel de comédien (DNSPC)

Le Théâtre École d’Aquitaine à Agen est une école supérieure d’art dramatique formant des acteurs, et produisant et diffusant des spectacles. Elle est habilitée par le Ministère de la culture à délivrer le DNSPC (Diplôme national supérieur professionnel de comédien). Les candidats doivent attester d’une pratique théâtrale initiale d’au moins un an, être âgés entre 18 et 30 ans et avoir leur Baccalauréat.

Cours Florent Bordeaux

En septembre prochain, le Cours Florent ouvrira une école de théâtre à Bordeaux qui proposera dès la rentrée 2017 sa formation professionnelle d’acteur en trois ans . Le Cours Florent à Bordeaux organise des stages de théâtre et de cinéma qui servent aussi d’audition pour ceux qui souhaiteraient intégrer le cycle de formation professionnel de l’acteur ouvert à tous dès 17 ans. L’école propose également des cours durant toute l’année scolaire pour les enfants et les adolescents. Soirée d’information le mercredi 22 février à 18h à 20h à Bassin à Flot N°1 – BAT G3 – Rue Lucien Faure 33300 Bordeaux. La journée protes ouvertes aura lieu le 18 mars.

Stage en cinéma  du 27 février au 4 mars pour 440 euros.

L'AUTEUR
Maïder Gérard
Journaliste en formation à l'IJBA à Bordeaux.
En BREF

Promo : pour 20 euros de nourriture volée, 15 jours de prison ferme offerts

par Xavier Ridon. 1 792 visites. 3 commentaires.

Bordeaux : Trois manifestants anti-Le Pen envoyés au tribunal

par Xavier Ridon. 706 visites. 1 commentaire.

En 2017, la Gironde maintient ses taux pour la taxe foncière

par Walid Salem. 270 visites. Aucun commentaire pour l'instant.