Economie  Société 

Belin l’immobilier dévoile son luxueux projet pour Marie-Brizard

Un nouvel espace public, une « rue apaisée », une valorisation de la halle Eiffel et du « mur rideau » des années 1950, et 8000 m2 habitables… à 6500 € le m2.

C’est une « requalification du quartier » annonce Alexandre Moio, le directeur de Belin Bordeaux à propos du projet immobilier qui verra le jour à l’emplacement de l’usine Marie-Brizard rue Fondaudège :

« Nous allons apporter de l’espace public, aménager une rue apaisée et sauvegarder une partie de l’histoire industrielle de ce site qui figure au patrimoine commun des Bordelais. […] Il y aura un dialogue entre le XIXe, le XXe et le XXIe siècle. »

« Nous avons identifié des éléments du patrimoine, explique Juliette Faugère, du cabinet d’architecte Luc Arsène-Henry/Alain Triaud en charge du projet. On a voulu donner une visibilité sur la halle Eiffel et la dégager de toutes les extensions annexes. »

C’est donc la halle Eiffel datant du XIXe siècle qui sera mise en avant après la démolition du bâtiment qui la sépare de la rue Fondaudège, ce qui donnera une place ouverte au public. Elle accueillera l’enseigne Carrefour au rez-de-chaussée sur 800 m2 et, à l’étage, l’accélérateur de start-up Hemera avec 150 personnes sur 1600 m2.

Le « mur rideau », dessiné dans les années 1950 par le cabinet d’architectes bordelais Salier-Lajus-Courtois, sera lui aussi sauvegardé et abritera des appartements et, au rez-de-chaussé, un espace dédié à la mémoire de la fameuse anisette.

Le projet immobilier Marie Brizard, rue Fondaudège (© Belin Bordeaux)

Rue privatisée

Tout autour de la halle, une rue (fermée à la circulation) va permettre aux piétons de rejoindre la rue Albert-Barraud. De l’autre côté, des habitations haut de gamme seront commercialisées fin mars, au prix de 6500 € le m2, un prix proche de celui de l’îlot Sainte-Catherine.

Le chantier, qui s’étale sur 6 700 m2, va démarrer en mai 2017. 8000 m2 habitables et 3500 m2 pour le tertiaire seront bâtis avec un investissement total de 50 millions d’euros. L’installation d’Héméra dans la halle est prévue pour 2018 et une première livraison comprenant des appartements, le supermarché et le parking, à l’été 2019. Le reste sera livré avant la fin de la même année, en même temps que l’arrivée du tram D dans la rue Fondaudège. En tout, 94 logements seront construits allant du T1 au T5, dont 15 logements sociaux seront confiés à Mésolia.

Le parking, sur trois niveaux, aura 249 places avec 115 places destinées au stationnement public sous la gestion de Parcub. Ces dernières vont compenser la suppression des places de stationnement due à la construction des voies du tramway.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication
En BREF

Ford Blanquefort : « Les pouvoirs publics constatent que ça baratine à fond »

par Xavier Ridon. 426 visites. 2 commentaires.

Philippe Poutou parmi les 11 candidats officiels à l’élection présidentielle

par Xavier Ridon. 618 visites. 1 commentaire.

« FIP mais pas FIN », les acteurs culturels défendent l’antenne bordelaise

par Xavier Ridon. 334 visites. 1 commentaire.