Brèves 

Le billet de TGV Paris-Bordeaux va augmenter de 10 euros

La SNCF a dévoilé ce lundi les tarifs qui s’appliqueront pour l’ouverture de la ligne à grande vitesse Paris-Bordeaux, l’Océane, le 2 juillet prochain. Le passage à 2h14 de temps de parcours, soit 1h10 gagnée, se traduira par une augmentation moyenne des prix de 10 euros.

A partir du 15 mars, date de mise en vente des billets, un plein tarif Loisir en seconde classe vaudra par exemple 111€, contre  96€ actuellement, soit 15€ de plus.

Mais la compagnie nationale fait valoir que son offre low-cost va par ailleurs augmenter : elle annonce le doublement du volume de billets Prem’s (à partir de 25 euros), et l’arrivée des trains OUIGO (tarif adulte à partir de 10€), avec un aller-retour quotidien entre Bordeaux et Massy, et un autre entre la capitale girondine et l’aéroport de Roissy-Charles de Gaulle.

La SNCF assure en outre que des tarifs de 45 euros seront accessibles jusqu’à la dernière minute sur les trains les moins demandés. Il est vrai qu’elle doit résoudre une équation complexe : d’un côté, augmenter suffisamment ses tarifs pour payer les péages à Lisea (constructeur et exploitant de la ligne Tours-Bordeaux) et limiter la casse (perte attendue de 90 millions pour les 6 premiers mois d’exploitation).

Et de l’autre remplir ses trains: pour satisfaire aux demandes des élus locaux, la SNCF va en effet instaurer une vraie navette, avec 33,5 aller-retour par jour avec l’Île-de-France (dont 18,5 sans arrêt) et 35000 places quotidiennes.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux
En BREF

Déchets : le principe pollueur-payeur va s’appliquer à Bordeaux Métropole

par Simon Barthélémy. 2 884 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La Dune du Pilat a grandi d’1,3 mètre et culmine à 110,5 m

par Walid Salem. 396 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Défenseur des droits saisi de cas de violences policières sur des journalistes

par Simon Barthélémy. 324 visites. Aucun commentaire pour l'instant.