Brèves  Economie 

En 2017, la Gironde maintient ses taux pour la taxe foncière

Lors de la séance plénière du Conseil départemental de la Gironde, les élus ont voté en faveur du maintien du taux de foncier bâti à 17,46 %.

Les comptes sont au beau fixe pour le département de la Gironde. Son président, Jean-Luc Gleyze se félicite de « maintenir un bateau à flot qui peut avancer de façon sereine ».

Ce jeudi 13 avril, le Conseil départemental s’est tenu pour voter le compte administratif correspondant à la clôture de l’exercice budgétaire 2016 qui répertorie l’ensemble des dépenses et des recettes réalisées dans l’année. Celui-ci permet de constater l’exécution du budget et le respect des objectifs fixés. Les élus ont ainsi voté en faveur du maintien du taux foncier bâti à son niveau de 2016.

« Le budget sincère, correspondant à toutes les dépenses prévues, permet la consolidation de l’année 2017 », précise Jean-Luc Gleyze.

Le produit des droits de mutation, qui varient selon les ventes des biens, a permis de compenser la diminution des dotations de l’Etat (25,6 millions d’euros) et la perte du fonds de solidarité (5,8 millions d’euros). En effet, ces recettes sont en hausse de 47 millions d’euros, portées par les droits de mutation (+10,60 %) et les recettes de fiscalité directe (+7,50 %).

Avec une épargne brute dégagée qui s’élève ainsi à 152 millions d’euros et une capacité de désendettement ramenée à 4,5 années (contre une moyenne de 8 ans pour les autres départements), « la Gironde est le deuxième département le mieux géré de France », déclare son président.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication
En BREF

Bordeaux veut une table ronde sur les livreurs à vélo

par Simon Barthélémy. 586 visites. 1 commentaire.

Ford : l’usine de Blanquefort épargnée par les suppressions d’emplois

par La Rédaction. 371 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment rénover son logement pas cher (et moins polluer) en Nouvelle-Aquitaine

par Simon Barthélémy. 897 visites. Aucun commentaire pour l'instant.