Politique 

Top 3 des Fake News démontées avec Crosscheck avant le 1er tour

A la veille du 1er tour, Rue89 Bordeaux dresse un bilan du travail entrepris avec Crosscheck et 32 rédactions pour vérifier les informations sur internent. Depuis le lancement de la plateforme en février 2017, plus de 100 rumeurs ont été vérifiées, 75 d’entre elles étaient fausses et intentionnellement trompeuses.

L’enseignement de la langue arabe imposé dans les classes primaires ; droit de vote aux djihadistes emprisonnés ; Emmanuel Macron soutenu par Al Qaïda ; Jean-Luc Mélenchon avec une rolex à 17750€ ; des faux sondages et des reportages fabriqués de toutes pièces… voilà un aperçu des centaines de rumeurs vérifiées à la veille de ce 1er tour de l’élection présidentielle française et qui figurent dans la fameuse catégorie des « Fake News ».

Ce terme, qui a fait une entrée fracassante pour l’élection présidentielle américaine cet automne 2016 et affole depuis les compteurs des moteurs de recherche, désigne une information souvent fausse parce qu’elle est mal interprétée, mal rapportée, ou encore volontairement manipulée, donc fabriqué et trompeuse. Cette dernière intention se justifie par des motivations idéologiques pour qui une élection présidentielle est souvent le terrain de jeu favori.

Ainsi, depuis deux mois, sous la bannière Crosscheck, 33 rédactions – dont Rue89 Bordeaux – et plus de 100 journalistes, accompagnés d’une douzaine d’étudiants en journalisme en France et au Royaume-Uni, guettent tous les jours les fake news qui circulent sur internet et qui donnent libre cours à des interprétations et des commentaires souvent à côté de la plaque, mais que l’opinion publique pourrait prendre pour argent comptant.

Voici notre podium des trois fake news à qui on discerne les Bidons d’or, d’argent et de bronze !

Le Bidon d’or : Emmanuel Macron, candidat de l’Arabie saoudite

Le faussaire ne recule décidément devant rien ! Ce n’est pas tant la fausse information qui bluffe mais son support : un site lesoir.info (fermé depuis), qui reprend la charte graphique du site du quotidien belge Le Soir, publie un article à propos d’un prétendu financement de la campagne d’Emmanuel Macron, candidat à la présidentielle française 2017, par le régime de Riyad.

Lesoir.info, site enregistré le 14 février 2017 dans le Delaware (Etats-Unis), appose même le sigle de l’AFP sur l’article, alors que l’Agence France-Presse n’a, bien entendu, publié aucune dépêche sur le sujet.

Le Soir (le vrai) se presse de publier un démenti alors que d’autres sites ont repris l’information avant de faire marche arrière. La députée FN Marion Maréchal-Le Pen a elle aussi relayé l’information sur son compte Twitter, avant d’effacer son tweet.

Le Bidon d’argent : Yvonne de Gaulle a (elle aussi) touché un salaire

Plus c’est gros, plus ça passe. A la mi-mars, quelques jours après les révélations de Canard enchaîné sur les salaires de l’épouse de François Fillon, candidat LR à la présidentielle française 2017, une illustration circule sur les réseaux sociaux. Celle-ci présente la une du quotidien L’Aurore du 20 mai 1958 titrée « Révélations sur Yvonne ». Elle décrit une prétendue affaire impliquant le général De Gaulle et sa femme. Cette une, clairement fabriquée, contient beaucoup de similitudes avec l’affaire Penelope Fillon.

Malgré ses aspects d’une farce grossière, l’image circule sur les réseaux sociaux et atteint les milliers de partages. Des internautes y voient même une nouvelle preuve de la tentative de manipulation qui toucherait François Fillon.

Le Bidon de bronze : un étranger frappe des infirmières françaises

Un des outils fréquemment utilisés par Crosschek est la recherche inversée. Ainsi, cette vidéo partagée plus de 113 000 fois sur la page Facebook « SOS racisme-anti-blanc » et vue plus de 8 millions de fois depuis le 18 mars, a pu être identifiée comme séquence filmée en Russie. Or, elle fut présentée comme étant celle d’un homme étranger frappant deux employées d’un hôpital accompagné de ce commentaire : « On les soigne et ils en sont reconnaissant, la preuve. »

Sur twitter, elle fut postée avec cette légende : « Une pensée pour tous les personnels hospitaliers, qui sont obligés de supporter tous les débiles de la terre,venus récupérer leur C.M.U ». Le CMU étant une couverture maladie universelle instaurée en France.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication
En BREF

Bordeaux veut une table ronde sur les livreurs à vélo

par Simon Barthélémy. 744 visites. 3 commentaires.

Ford : l’usine de Blanquefort épargnée par les suppressions d’emplois

par La Rédaction. 399 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Comment rénover son logement pas cher (et moins polluer) en Nouvelle-Aquitaine

par Simon Barthélémy. 940 visites. Aucun commentaire pour l'instant.