Société 

Bordeaux fête le fleuve blindé côté sécurité

Contrôles systématiques, palpations, barrières… Après l’attentat de Manchester, la mairie de Bordeaux et la préfecture renforcent le dispositif anti-terrorisme pour la fête du fleuve. La facture sécurité s’envole, pour peser le tiers du budget total de l’évènement.

300 à 400000 personnes sont attendues pour cette Fête du Fleuve, rendez-vous biannuel sur les Quais de Bordeaux. Les pics de fréquentation sont attendus sur 5 jours : l’arrivée des bateaux de la Solitaire du Figaro, ce vendredi 26 mai, et le départ du prologue le samedi 3 juin ; et les concerts Place des Quinconces, samedi 27 (Boulevard des airs et James Blunt) et dimanche 28 mai (Ours et Texas).

Comme pour la fan zone durant l’Euro, l’espace concert des Quinconces sera clos, avec contrôle à l’entrée, ouverture des sacs et palpations. Il est d’ailleurs recommandé au public de venir en avance pour éviter les queues, et de s’habiller léger pour être vite contrôlé (et ne pas souffrir de la chaleur). Le même dispositif sera en vigueur à l’entrée du village de la fête du fleuve, sur les quais.

Suite à la vague d’attentats en France, la préfecture de Gironde et la Ville de Bordeaux avaient déjà prévu de renforcer les mesures de sécurité autour de cet évènement populaire, qui alterne avec la Fête du vin.

« Suite à la réflexion de ces derniers mois, nous avons ainsi décidé d’installer des plots en béton pour éviter toute incursion d’un camion, par exemple, sur les quais ou les voies sensibles », souligne le préfet Pierre Dartout.

Les frais de sécurité ont doublé

Lors d’un point presse tenu ce mercredi, ce dernier précise cependant que « les évènements dramatiques de Manchester sont venus rappeler les risques qui existent ». Cela a entrainé une mobilisation accrue de forces de police sur les Quais et la Place des Quinconces, ainsi qu’en centre ville, sans toutefois que le préfet ne veuille préciser l’ampleur de ces renforts.

Tout cela ne va toutefois pas sans frais supplémentaires. Selon Stefan Delaux, adjoint au maire en charge du tourisme, les dépenses de sécurité représentent cette année « au moins 30% du budget de la Fête du fleuve », initialement estimé entre 850 et 900000 euros. C’est déjà deux fois plus qu’il y a 2 ans, et le surcoût lié à la sécurité pourrait flirter les 100000 euros, faisant ainsi grimper le budget de la Fête à un million d’euros.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux
En BREF

Déchets : le principe pollueur-payeur va s’appliquer à Bordeaux Métropole

par Simon Barthélémy. 2 884 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La Dune du Pilat a grandi d’1,3 mètre et culmine à 110,5 m

par Walid Salem. 396 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le Défenseur des droits saisi de cas de violences policières sur des journalistes

par Simon Barthélémy. 324 visites. Aucun commentaire pour l'instant.