Brèves  Société 

HelloAsso menacée pour avoir suspendu la cagnotte d’un mouvement anti IVG

HelloAsso a suspendu l’appel aux dons lancé par les « Survivants » pour effectuer un tour de France contre l’avortement. Cette décision, saluée par la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité femmes-hommes, a aussi valu des menaces « numériques et physiques » à la plateforme bordelaise de financement participatif qui envisage de porter plainte.

Le montant demandé était de 18 000€. L’appel aux dons lancé par les « Survivants », un mouvement opposé à l’avortement et issu de la Manif pour Tous, était destiné à financer un tour de France à bord d’un combi Volkswagen, de Saint-Malo à Bayonne, pour « défendre la vie », « dénoncer la souffrance des femmes […] à l’heure où l’avortement est présenté partout comme un droit inaliénable et une avancée… ».

Cette initiative a suscité de nombreuses réactions des internautes sur les réseaux sociaux, certains allant jusqu’à interpeller HelloAsso sur Twitter. La plateforme bordelaise de financement participatif destinée aux associations, et qui héberge la cagnotte, a annoncé ce mercredi la suspension de la campagne des « Survivants » ainsi que du compte de l’association Life Parade qui l’avait lancée.

Suspension, menaces et plainte

Contacté par Rue89 Bordeaux, le responsable de la communication de HelloAsso explique :

« Nous n’avions pas attendu les réactions sur les réseaux sociaux pour examiner cette collecte. Nous avions déjà entamé des recherches sur cette association. Ayant constaté qu’elle contrevenait aux dispositions de nos conditions générales d’utilisation, nous avons décidé de suspendre la cagnotte. Depuis, Life Parade nous a appelé faisant part de menaces physiques et numériques et on envisage de porter plainte. »

Rappelant que les responsables de Life Parade « avaient fourni les pièces justificatives démontrant ainsi que l’association était reconnue “d’intérêt général” », le responsable de HelloAsso renvoie au contenu de leur communiqué publié ce mercredi :

« Notre réaction ne saurait se substituer à l’État de droit sur le long terme. Ce cas illustre à quel point il est nécessaire que les autorités collaborent pleinement avec les plateformes et qu’elles mettent en place des contrôles ad hoc sur l’activité de certaines associations. »

Donateurs remboursés

Le responsable de HelloAsso, qui a tenu à garder l’anonymat, précise cependant que les donateurs ont déjà été remboursés et que, à l’heure de sa suspension, la levée de fonds approchait les 15000€, sachant qu’il n’était pas nécessaire d’atteindre le montant demandé pour récolter les fonds, l’association Life Parade ayant repoussé plusieurs fois la date de clôture.

Contactée, Life Parade n’a pas donné suite pour l’instant.

Par ailleurs, la décision de HelloAsso a été saluée sur Twitter par Marlène Schiappa, la secrétaire d’Etat chargée de l’égalité femmes-hommes rappelant que « L’IVG est un droit. La république permet aux femmes de l’exercer sans entrave. »

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication
En BREF

A Bordeaux, le premier match européen de rugby arbitré par une femme

par La Rédaction. 344 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Toujours plus de personnes à la rue à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 213 visites. 1 commentaire.

La direction de Ford Blanquefort condamnée pour ne pas avoir tenu ses engagements

par Xavier Ridon. 487 visites. 1 commentaire.