Brèves 

Vers un moratoire sur les nouveaux centres commerciaux ?

Le président du conseil régional de Nouvelle-Aquitaine souhaite un « moratoire sur les grandes surfaces à la périphérie des villes ». Objectif, selon Alain Rousset : empêcher que « la multiplication des mètres carrés ne pénalise le commerce de centre-ville, qui crée deux fois plus d’emplois que le commerce de grandes surfaces ».

C’est un des sujets dont la Nouvelle-Aquitaine compte débattre avec les collectivités locales dans le cadre du schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires (SRADDET), dont la région vient de se doter pour se mettre en conformité avec la loi NOTRe.

Ce moratoire passe-t-il par une réforme des commissions départementales d’aménagement commercial (CDAC), où les communes sont surreprésentées, et qui valident l’écrasante majorité des projets de création ou d’extension de centres commerciaux ?

« Lors de mon expérience à la Communauté urbaine de Bordeaux (qu’Alain Rousset, alors maire de Pessac, a présidé de 2004 à 2007, NDLR), j’avais réussi par le consensus sans toucher à la loi », rappelle le président du conseil régional.

Veto aux vitrines

Malgré le constat partagé d’un suréquipement de la métropole bordelaise et de la Gironde en centres commerciaux, le consensus n’a toutefois guère résisté aux sirènes de la grande distribution.

L’idée d’un moratoire serait cependant, selon Alain Rousset, partagée par le préfet de région, Pierre Dartout. Et appuyée par le département de la Gironde :

« Il va falloir qu’on prenne des décisions politiques claires, abonde Bernard Castagnet, vice-président du conseil départemental, en charge du développement économique. L’extension des grandes surfaces dans les grandes métropoles est une stratégie bien pensée des enseignes commerciales. Elles s’installent à Mérignac ou à Bègles pour capter les chalandises métropolitaine, périurbaine, voire au delà. Le week-end, les Langonnais ou les Réolais vont très facilement faire leurs courses à Rive d’Arcins. »

Le département a ainsi voté contre les derniers projets débattus par la CDAC le 13 septembre dernier, dont la création d’un ensemble commercial de 8 405 m² (17 magasins) à Bègles. La commission a fini par rendre un avis défavorable, une décision rarissime qui annonce peut-être un tournant.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux
En BREF

Nouvel aménagement pour le port de plaisance des Bassins à flot en 2018

par Walid Salem. 383 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le logement social aquitain craint une perte croquignolesque de 110 millions d’euros

par Simon Barthélémy. 1 136 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Les noms de Simone Noailles et de plusieurs femmes donnés à des lieux bordelais

par La Rédaction. 633 visites. Aucun commentaire pour l'instant.