De Tokyo à Bordeaux, la mémoire en éveil avec Aï Akiyama

A l’occasion de repérages pour son projet sur la transformation du quartier Saint-Michel, retour sur quinze ans du parcours singulier d’une plasticienne tout à la fois japonaise et bordelaise.