Brèves 

Fumée blanche pour le cinéma multiplexe à Langon

La commission départementale d’aménagement commercial a autorisé le projet de multiplexe de 6 salles et 993 places à Langon, sur la zone de loisir du lieu-dit Pied Mourteau.

C’est sans doute l’épilogue de ce dossier porté depuis plusieurs années par Grand Ecran. Cette société, née à Limoges et dirigée par Michel Fridemann, exploite aujourd’hui neuf cinémas et 74 écrans dans sept villes du sud ouest, dont un multiplexe de 7 salles ouvert en 2016 à Sainte-Eulalie, près de Bordeaux.

Un premier projet de multiplexe à Langon, initialement approuvé en CDAC, avait été rejeté fin 2016 par la commission nationale d’aménagement commercial, suite au recours déposé par 4 cinémas de Sud-Gironde, dont les 2 Rio, à Langon. Un nouveau dossier a été présenté à la CDAC, soutenu la mairie de Langon, propriétaire des murs du cinéma indépendant.

Selon Sud Ouest, un accord aurait en effet été trouvé avec Grand Ecran : elle conserverait l’activité des 2 Rio en centre-ville – programmation art et essai, jeune public, séances scolaires… -, le multiplexe se réservant les blockbusters. Les exploitants actuels des 2 Rio, auraient accepté de vendre leurs droits sur le cinéma, et d’être repris par la société Grand Ecran.

Directeur du développement de ce groupe, Sacha Fridemann, s’est réjoui de cette décision au Républicain de Sud Gironde :

« La nécessité de combler le déficit de l’offre cinématographique sur le territoire du Sud-Gironde est bien réelle. Notre projet permettra donc de proposer plus de séances, une plus grande durée d’exposition des films et une qualité de projection dernier cri, au plus grand bénéfice de l’économie locale et des spectateurs dont une majorité se rend à Bordeaux faute d’offre similaire. »

Si le projet ne fait pas l’objet d’un recours en CNAC, le multiplexe pourrait ouvrir en 2019.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.
En BREF

Pic de pollution : la vitesse réduite de 20 km/h en Gironde

par Alexandra Jammet. Aucun commentaire pour l'instant.

Un nouvel espoir pour la ligne TER Bordeaux-Bergerac

par Simon Barthélémy. 391 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mamma : La Maison du vélo change de nom et devient métropolitaine

par La Rédaction. 425 visites. Aucun commentaire pour l'instant.