Agenda engagé  Ecologie 

19 mai : Marche contre Monsanto et l’agriculture intensive à Bordeaux

Une « Marche pour l’agro-écologie » et « contre Monsanto & Co », symboles d’une agriculture intensive, mondialisée et chimique, est organisée ce samedi 19 mai (départ 14h place de la Victoire), par un collectif d’associations locales.

Cette marche festive et revendicative, à l’initiative de Greenpeace, ATTAC ou encore Générations Futures, veut alerter sur les conséquences de ce modèle agricole qui touchent tant l’écosystème que l’humanité.

« Nous constatons chaque jour ses nombreux dégâts sur l’ensemble de la planète, constate le communiqué annonçant l’évènement : déclin massif de la biodiversité (diminution de plus de 30% des populations d’oiseaux dans nos campagnes en 15 ans, disparition de 75% des insectes volants en moins de 30 ans,…), réchauffement climatique, cancers, pathologies chroniques, pollution des sols et de l’eau, destruction du lien social et du monde paysan, menaces sur l’autonomie alimentaire des populations, etc. »

Agriculture en fusion

Pour réparer ce lien avec le monde paysan, aujourd’hui grandement rompu, le collectif met en avant les AMAP (Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne) et les productions biologiques et responsables. S’il veut mettre en avant les alternatives au système actuel, la manif contre Monsanto & Co entend bien continuer à en dénoncer les travers :

« Le problème majeur de cette agriculture est qu’elle n’a pas pour objectif de nourrir sainement l’humanité, mais de réaliser un maximum de profits pour les actionnaires des multinationales et de la finance en s’affranchissant des réalités écologiques, sanitaires et sociales. Le pouvoir économique de ces multinationales comme Monsanto-Bayer (fusion en cours), DowDupont et ChemChina (ex-Syngenta) leur permet d’embaucher des armées de lobbyistes pour influencer nos institutions politiques européennes et nationales, en vue de protéger leurs intérêts ou de conquérir de nouveaux marchés. »

Les associations écologistes et altermondialistes en veulent pour preuve le renouvellement récent de l’autorisation du glyphosate par la Commission Européenne, ou les campagnes de lobbying de Monsanto-Bayer qui cherche à commercialiser une semence-OGM résistante au dicamba, un herbicide plus puissant que le glyphosate.

Marche pour l’agro-écologie et contre Monsanto & Co
Samedi 19 mai à 14h, place de la Victoire à Bordeaux
Événement Facebook

L'AUTEUR
Julie Chapman
Julie Chapman
Journaliste, étudiante à Sciences Po Bordeaux. Bordelaise de naissance et de cœur.

En BREF

Municipales 2020 : Vincent Feltesse veut lancer le débat d’idées

par Simon Barthélémy. 389 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

10 millions de touristes sur les plages d’Aquitaine en 2017

par Julie Chapman. 350 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Plus de 600 « riches » pour la Fête à Macron à Bordeaux

par Xavier Ridon. 11 169 visites. Aucun commentaire pour l'instant.