A Bordeaux-lac, les réfugiés survivent les pieds dans l’eau

Les réfugiés qui dorment sous des tentes, au bord du lac de Bordeaux, ont désormais les pieds dans l’eau. Soixante-dix personnes, dont des familles avec enfants, survivent ainsi depuis cet été sans sanitaires ni eau courante. Un rassemblement de soutien s’est tenu ce mardi pour dénoncer la situation qui devient critique avec la pluie.