Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Une plainte vise le financement de la campagne régionale d’Alain Rousset en 2015
Vigie 

Une plainte vise le financement de la campagne régionale d’Alain Rousset en 2015

par La Rédaction.
Publié le 9 mars 2021.
Imprimé le 17 octobre 2021 à 01:33
2 468 visites. 1 commentaire.

Un ancien collaborateur du président de la Région parle d’un « système en place depuis 1998 [qui] se permet tout ». David Angevin avait été renvoyé en 2020 pour « insuffisance professionnelle » et pour « non-respect des règles publiques ».

Un ancien collaborateur de cabinet d’Alain Rousset a adressé début mars une plainte contre X au procureur de la République de Bordeaux pour « détournement de fonds publics », en vue de financer la campagne électorale des élections régionales de 2015, a révélé ce lundi le magazine Marianne.

« Plume » du président socialiste de la région Aquitaine à partir de janvier 2015, puis directeur du projet Université du Futur, avant d’être licencié par la Région en janvier 2020, David Angevin affirme qu’ « une quarantaine de personnes des cabinets de Poitiers, Limoges et Bordeaux travaillaient à temps plein pendant la campagne, plus un certain nombre de collaborateurs », rapporte ce mardi Le Populaire du Centre.

« C’est une armée qui était au service d’Alain Rousset. Ce système en place depuis 1998 se permet tout », poursuit M. Angevin. Il assure avoir fourni au tribunal de Bordeaux un dossier de 400 pièces, et précise que sa plainte « mentionne le caractère politique de [son] licenciement et l’assassinat en place publique de [sa] personne ».

« Intention de nuire »

L’ex collaborateur a été renvoyé par la Région Nouvelle-Aquitaine pour « insuffisance professionnelle », pour « non-respect des règles publiques, notamment de mise en concurrence », selon François Poupard, directeur général des services du conseil régional, cité par le quotidien régional. David Angevin a contesté cette décision en référé devant le tribunal administratif, compétent en matière de licenciement pour faute grave d’un agent contractuel de la fonction publique. Débouté, il attend un jugement sur le fond.

François Poupard affirme que ces accusations de détournement de fonds public sont « dénuées de tout fondement », relèvent d’une « forme de chantage » et « procèdent d’une intention claire de nuire, quelque soit l’issue d’un jugement, puisqu’elles sortent à la veille d’une campagne électorale ». Officiellement, Alain Rousset n’est pas encore candidat à sa succession, alors que les élections régionales se tiendront en juin prochain.

Joint par Rue89 Bordeaux, le Parquet de Bordeaux indique ne pas avoir pris connaissance de la plainte, et que celle-ci sera examinée avant ouverture éventuelle d’une information judiciaire, en fonction des pièces fournies.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Une multinationale subventionnée par la Région Nouvelle-Aquitaine dans le viseur des « Pandora Papers »

par Simon Barthélémy. 1 285 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Ensemble demande des éclaircissements sur un conflit d’intérêts concernant une élue de la majorité

par Victoria Berthet. 1 089 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux, capitale mondiale par intérim de l’économie sociale et solidaire

par La Rédaction. 637 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×