Enquêtes et actualités gavé locales


Difficiles exils des Parisiens à Bordeaux

Les Chartrons ne sont certes pas Sangatte, et les migrants parisiens n’ont guère le parcours de réfugiés syriens. Mais s’installer à Bordeaux n’est pas toujours facile pour ses nouveaux habitants, majoritairement issus de la région capitale. Solitude, marché du travail saturé, pluie… Certains s’accrochent et s’entraident, d’autres repartent. Témoignages.

Édition abonnés
Difficiles exils des Parisiens à Bordeaux

>

Cet article fait partie de l’édition abonnés. | Déjà abonné ? Connectez-vous

Abonnez-vous maintenant pour poursuivre votre lecture

Abonnez-vous
Abonnez-vous maintenant pour suivre l’actualité locale.

Déjà abonné ?

Connectez-vous

L’investigation locale à portée de main.

Abonnez-vous et profitez d’un accès illimité à Rue89Bordeaux. Annulez quand vous voulez.

Déjà abonné ? Connectez-vous

Choisissez votre formule :

Autres mots-clés :

Aucun mot-clé à afficher

Partager
Plus d'options