Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Bordeaux : la grande salle de spectacle plus chère que prévu
Culture  Economie 

Bordeaux : la grande salle de spectacle plus chère que prévu

par Simon Barthélémy.
Publié le 25 septembre 2014.
Imprimé le 25 septembre 2022 à 10:31
17 739 visites. 3 commentaires.
Alain Juppé et Jérôme Langlet, de Lagardère, signent l'entrée en vigueur du traité de concession de la grande salle de Floirac (SB/Rue89 Bordeaux)

Alain Juppé et Jérôme Langlet, de Lagardère, signent l’entrée en vigueur du traité de concession de la grande salle de Floirac (SB/Rue89 Bordeaux)

Oups : la Communauté urbaine de Bordeaux avait « oublié » le coût des parkings de la grande salle, ce qui porte à 77 millions d’euros un prix pour la collectivité longtemps annoncé autour de 50 millions. Mais la livraison de l’équipement est toujours annoncée pour fin 2017.

Bordeaux aura bien son Zénith ou sa Chaban-Delmas Arena (le nom reste à trouver), grande salle de spectacle pouvant accueillir jusqu’à 11000 spectateurs. Alain Juppé et Jérôme Langlet, président de Lagardère Unlimited Live Entertainment, futur exploitant de la salle, ont en effet signé ce jeudi 25, l’accord d’entrée en vigueur du traité de concession de cet équipement, basé à Floirac.

Après la signature de ce traité le 16 avril dernier, cette nouvelle étape permet de lancer la phase de concertation auprès des riverains, notamment autour des questions de stationnement, alors que 440000 spectateurs y seront attendus annuellement.

Or, justement, « le coût des parkings n’avait pas été pris en compte jusqu’à présent », a reconnu ce jeudi le président de la Communauté urbaine de Bordeaux. Résultat : le coût final du projet est de 77 millions d’euros quand le prix de revient pour la Cub était jusqu’à présent annoncé à 49,2 millions (hors taxe). Il fallait ajouter à cela 7 millions versés au concessionnaire à expiration du contrat de 20 ans.

Ces 77 millions intègrent la construction de la salle (58,1 millions), mais aussi, donc, la réalisation d’un parking de 5 niveaux et d’un parking poids lourd (14,9 millions) et d’autres frais tels la cession gratuite du foncier ou les voies nouvelles (3,9 millions). Selon Alain Juppé, ces surcoûts ne posent pas de problème de financement.

118 spectacles par an

Les frais d’exploitation de la salle seront quant à eux à la charge de la société SENSO SA, détenue à 99,9% par Lagardère Unlimited Live Entertainment, et qui associe également DV Construction, Bouygues énergies services et l’architecte Rudy Ricciotti.

Les permis de construire devraient être déposés d’ici la fin de l’année, et les travaux pourraient démarrer en janvier 2016, pour une livraison en décembre 2017.

La salle de Floirac compte accueillir 118 évènements par an, dont une centaine de spectacles culturels, plus quelques rendez-vous sportifs. « Il n’est pas prévu à ce stade d’avoir des équipes locales résidentes », a précisé Jérôme Langlet. Ce dernier ajoute qu’1% du chiffre d’affaires de la salle sera reversé à des associations culturelles locales.

La grande salle de Floirac pourra accueillir jusqu'à 11000 spectateurs (DR)

La grande salle de Floirac pourra accueillir jusqu’à 11000 spectateurs (DR)

Article actualisé le 25/09/2014 à 22h48
L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 453 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Succès de la tarification solidaire chez TBM, qui retrouve sa fréquentation d’avant-crise

par Simon Barthélémy. 427 visites. 5 commentaires.

Philippe Poutou retrouve un emploi dans le cinéma

par La Rédaction. 567 visites. 3 commentaires.
×