Brèves 

146 nouvelles places d’hébergement d’urgence pour les sans-abris

A l’approche de l’hiver, la préfecture a annoncé ce mercredi l’ouverture de 146 places supplémentaires d’hébergement d’urgence à partir du 15 novembre, en complément des 584 places permanentes d’accueil, ainsi que le renforcement des maraudes du SAMU social.

Seront créées 60 places au Gymnase Palmer à Cenon, 76 places en bungalows mobiles sur le site Dupas à Bordeaux et 10 places mises à disposition par la communauté Emmaüs de Parempuyre. L’hébergement d’urgence est financé par l’Etat qui y consacre chaque année 17 millions d’euros.

Le préfet d’Aquitaine Michel Delpuech a réuni ce mercredi les partenaires locaux (mairies, associations, services de l’Etat) impliqués dans la gestion du dispositif d’accueil et d’hébergement des publics vulnérables pour faire le point sur les solutions de logement, d’hébergement ou de mise à l’abri qui seront apportées aux personnes sans abri et en situation de précarité.

Les associations, notamment la FNARS (fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale), ont fait part de leur volonté de travailler dans des logiques pérennes pour éviter une remise à la rue des personnes à l’issue de la période hivernale. Le préfet a proposé la création d’un groupe de travail quadripartite, associant l’Etat, les collectivités locales, les acteurs de la veille sociale et les bailleurs sociaux.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Pierre Hurmic, candidat de l’urgence climatique à la mairie de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 185 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chérot, le projet du métro à Bordeaux tombe à l’eau

par Walid Salem. 1 022 visites. 7 commentaires.

Le MacDo de la rue Sainte-Catherine porte plainte contre les Jeunes pour le Climat

par Claire Mayer. 2 483 visites. Aucun commentaire pour l'instant.