Autopartage : à Bordeaux, Citiz et Koolicar s’allient
Brèves 

Autopartage : à Bordeaux, Citiz et Koolicar s’allient

Sésame, ouvre-toi : ma carte Koolicar sert de clé pour les voitures louées aux particuliers (DR)

Sésame, ouvre-toi : ma carte Koolicar sert de clé pour les voitures louées aux particuliers (DR)

Citiz Bordeaux et Koolicar se rapprochent pour créer une offre d’autopartage qui couvrira tout le territoire de Bordeaux Métropole, annoncent ce lundi les deux sociétés dans une communiqué. Désormais, un membre de Koolicar ou de Citiz à Bordeaux pourra bénéficier des deux services, sur simple demande auprès de son opérateur, précisent-elles. Le badge d’adhérent permettra de réserver et louer les véhicules proposés dans les deux services.

Cette nouvelle offre permet ainsi de profiter de deux systèmes différents, testés par Rue89 Bordeaux : Koolicar est un site de location de véhicules entre particuliers en libre-service sans échange de clés, grâce à un petit boitier installé dans la voiture des propriétaires – une vingtaine de véhicules disponibles à Bègles et Bordeaux, une cinquantaine prévus au premier trimestre 2015 ; de son côté, Citiz propose une flotte en location libre-service – 55 véhicules répartis dans 31 stations, dont 27 à Bordeaux.

« Nos abonnés, en dehors de Bordeaux notamment, voudraient avoir une station à moins de 200 mètres de chez eux, ce qui n’est pas possible partout, déclare dans le communiqué Nicolas Guenro, directeur général de Citiz Bordeaux. Avec ce rapprochement, les abonnés Citiz Bordeaux pourront avoir accès au véhicule de leur voisin puisque Koolicar propose des véhicules de personnes privées.»

Avantage pour les adhérents Koolicar : ils auront « accès à plus de véhicules, encore plus disponibles et aussi mieux répartis dans l’ensemble du territoire et notamment dans le centre-ville où les véhicules Citiz ont des places de stationnement réservées », selon Stéphane Savouré, fondateur de cette société lauréate du programme des Investissements d’avenir.

Les deux entreprises espèrent ainsi résister au déploiement dans la métropole bordelaise des BlueCub, la voiture électrique en libre-service : le nombre de stations installées par Bolloré va doubler, de 40 à 80, et elles proposeront 200 véhicules, au lieu de 80 actuellement. Soit deux fois plus que le parc sur lequel tablent Citiz et Koolicar.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Les informations auxquelles participent plusieurs journalistes de l'équipe.

En BREF

Plusieurs blessés durant l’acte 9 à Bordeaux, une enquête est ouverte

par Walid Salem. 3 191 visites. 4 commentaires.

Pas d’assises territoriales sans abandon de la métropolisation, exige Gleyze

par Simon Barthélémy. 432 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le gouvernement s’intéresse à l’expérimentation du revenu de base

par Simon Barthélémy. 1 272 visites. 1 commentaire.