Des sites web de la région Aquitaine piratés
Brèves 

Des sites web de la région Aquitaine piratés

Capture écran de la page Facebook de Fallaga_Team qui revendique l'attaque des sites aquitains

Capture écran de la page Facebook de Fallaga Team qui revendique l’attaque des sites aquitains

Mardi soir, 167 sites du conseil régional d’Aquitaine ont été piratés par des hackers, au nom de la défense de l’islam. Ces sites sont les espaces de travail numériques qui permettent aux professeurs et aux élèves de communiquer et sur lesquels sont publiés les agendas et cahiers textes.

La page d’accueil habituelle a été remplacée par un texte sur fond noir et à la grammaire très approximative. Ils ont été rédigés par un groupe qui se fait appeler la Fallaga Team et dont l’action est destinée à « protéger leur religion ».

Une heure après le piratage, ces sites ont été fermés et ils sont actuellement en cours de maintenance. Ils seront de nouveau accessibles en début d’après-midi. Pas d’inquiétudes particulières pour le conseil régional qui devrait porter plainte.

Le conseil régional n’est pas la seule collectivité aquitaine attaquée. Les sites de l’office du tourisme de Biarritz et la communauté de communes des 4B du Sud Charente ont également été piratés par des hackers islamistes.

Selon Damien Bancal, rédacteur en chef du site zataz.com, spécialisé dans le piratage informatique – c’est d’ailleurs lui qui a alerté le conseil régional mardi soir par Twitter -, en trois jours « plusieurs milliers de sites francophones ont déjà été touchés par cette cyber guerre ». Il en a recensé 21 077.  Les hackers auraient annoncé une opération d’envergure pour demain, « bluff … ou pas ? », s’interroge le spécialiste du piratage informatique.

L'AUTEUR
Orianne Dupont
Orianne Dupont
Journaliste en presse écrite et pragmatique, toujours à la recherche d'infos visant à améliorer le quotidien des travailleurs, des femmes, des enfants, des Bordelais... et des autres. Bref, en quête perpétuelle du bonheur pour tous !

En BREF

La France condamnée pour protection insuffisante des dauphins du Golfe de Gascogne

par La Rédaction. 528 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Menacé de mort en Guinée, réfugié à Bordeaux, le journaliste Marcel Tolno craint d’être expulsé

par Marie Piquet. 841 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

« Décrocheurs » : un militant écologiste de nouveau poursuivi en justice à Bordeaux

par Marie Piquet. 2 807 visites. Aucun commentaire pour l'instant.