« Le passé augmenté », expo à remonter le temps
Culture 

« Le passé augmenté », expo à remonter le temps

Le passé augmenté présente neuf photographies de Bordeaux datant du XXe siècle. (ML/Rue89 Bordeaux)

« Le passé augmenté » présente neuf photographies de Bordeaux datant du XXe siècle. (ML/Rue89 Bordeaux)

Un voyage dans le temps, ça vous tente ? L’exposition innovante et en accès libre « Le passé augmenté » est inaugurée ce vendredi à l’espace Bordeaux Patrimoine Mondial, place de la Bourse. À l’aide de leur smartphone ou tablette, les visiteurs vivront une expérience immersive dans le Bordeaux du siècle dernier.

Le long de la façade du CIAP, Bordeaux Patrimoine Mondial, des photographies de neuf lieux emblématiques de Bordeaux sont placardés. L’occasion de visiter un marché des Capucins traversé par le tramway ou la place de Bourgogne par des charrettes. Des panneaux livrent de courts textes historiques soulignant la rapide évolution de la ville.

Sonne alors le moment de faire appel à son smartphone pour être transporté dans les photographies. Il suffit de télécharger l’application de réalité augmentée, créée pour l’exposition, sur le site Le passé augmenté.

« Vous filmez l’affiche et en superposition apparait l’image en 3D. On a véritablement l’impression de plonger dans l’affiche. Par dessus il y a une ambiance sonore avec un habillage musical qui joue avec la profondeur. Il y a aussi de  petites pastilles qui viennent appuyer certains éléments du décor et viennent fournir des anecdotes sur des bâtiments, des détails de l’image », explique le studio 2Roqs, qui a conçu le dispositif.

Seule la version iOS est actuellement disponible en téléchargement, il faudra patienter une à deux semaines pour les Androids, le temps de peaufiner quelques détails.

Innovation et collaboration

Pour cette exposition, le studio 2Roqs a remporté l’appui du ministère de la Culture et de la communication, à l’origine d’un appel à projets concernant les dispositifs numériques culturels innovants. Cette année, les candidats ont dû composer avec deux thèmes imposés : tourisme et jeunesse.

Michaël Zancan, co-fondateur de 2Roqs, entreprise de création interactive et d’animation en temps réel, a puisé l’idée des photographies d’époque dans ses expériences précédentes. Il s’est passionné pour l’immersion dans les archives photographiques il y a quelques années en réalisant un film.

Pour l’exposition, cet ingénieur a conçu un application qui permet d’assembler en 3D les images, de restituer la profondeur et de jouer avec en direct :

« D’abord, j’ai inventé un logiciel qui permet de restituer la 3D sur des photographies, puis c’est devenu interactif. La dernière étape a été pour ce projet de transposer ce logiciel sur mobile ».

Les Archives municipales de Bordeaux, partenaires du projet, ont collaboré à l’élaboration de l’exposition à travers un travail d’écriture et la mise à disposition leur collection.

« On a regardé quelles photographies étaient intéressantes au niveau historique et présentaient un intérêt pour le public. Il y a aussi eu des paramètres de composition à prendre en compte : perspective, richesse, vie dans la photo », détaille Michaël Zancan.

Les curieux ont jusqu’au 20 septembre pour s’abandonner au vieux Bordeaux, séquence nostalgie immersive garantie.

L'AUTEUR
Margaux Lacroux
Margaux Lacroux
Journaliste en devenir à l'ISIC de Bordeaux

En BREF

Après l’incendie du parking Salinières, le tram C interrompu pour une durée inconnue

par Simon Barthélémy. 687 visites. 1 commentaire.

1200 manifestants à Bordeaux contre Bayer-Monsanto

par La Rédaction. 317 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ça roule pour les Maisons du Vélo à Bordeaux Métropole

par Esther Suraud. 1 713 visites. Aucun commentaire pour l'instant.