Le toit de la Base sous-marine en pleine nature
Culture 

Le toit de la Base sous-marine en pleine nature

actualisé le 02/06/2015 à 12h36

Photo Anthony Rojo

Photo Anthony Rojo

Le toit de la Base sous-marine se dévoile avec son incroyable végétation sauvage. Ce jardin suspendu est le sujet de deux expositions de photographies, l’une collective à la Base-sous-marine et l’autre en duo au Jardin botanique de Bordeaux.

Sur le toit de la Base sous-marine, dont l’accès est interdit au public, de nombreux stigmates des bombardements sont visibles entre les pare-bombes. Les trous béants des obus dans le béton armé ont, avec le temps, laissé la nature reprendre ses droits et une végétation spontanée est venue s’installer, riche et variée : chênes, frênes, saules, fougères et même des orchidées sauvages.

Cette improbable végétation a offert à plusieurs photographes invités le précieux sujet de la nature qui reprend ses droits. En effet, à 20 m du sol, des graines apportées au gré du vent et du passage des oiseaux ont germé pour créer un jardin suspendu entre ciel et terre, entre acier et béton armé.

Deux expositions croisées

Les regards de François Sagnes, Sabine Delcour, Jean-Claude Princiaux, Anthony Rojo et Zigor donnent lieu à un ensemble surprenant de photographies réunies sous le titre « Jardin dévoilé » à la Base sous-marine. Cette exposition dure du 6 juin au 14 juillet et peut s’accompagner de la visite d’une partie du toit pour découvrir un site longtemps tenu secret. Inaugurée le 5 juin à 19h30, elle sera au programme de la treizième édition des « Rendez-vous au jardin » le 6 et 7 juin.

Cette végétation insoupçonnée a aussi séduit Nicolas Deshais-Fernandez, paysagiste, botaniste, qui collabore avec Gilles Clément. Il se lance alors dans un relevé floristique précis en tandem avec Anthony Rojo, photographe participant également à l’exposition collective à la Base sous-marine. « Improbabilis, le végétal sous les obus » sera montré du 2 juin au 1er novembre 2015 au Jardin botanique de Bordeaux avec un vernissage prévu le 2 juin à partir de 18h30.

Le paysagiste Gilles Clément, parrain de la deuxième exposition, donnera une conférence le samedi 12 septembre 2015 à 14h30 au Jardin Botanique de Bordeaux, sur les questions de la nature en ville et de la place du végétal dans nos cités, avant une visite de l’exposition et de l’éco-système Darwin partenaire de l’événement.

Le toit de la Base sous-marine réaménagé ?

Depuis quelques temps, des projets de toutes sortes sont annoncés pour réaménager le toit de la Base sous-marine : lieu de promenade qui donnerait une vue imprenable sur Bordeaux, ou une ferme aquaponique qui associerait une agriculture en symbiose avec l’élevage de poissons…

Interrogé par Delphine Jamet, élue EELV, sur ce sujet au Conseil municipal de ce lundi, Alain Juppé a répondu que le projet de la ferme « est à l’eau ». Le toit n’est pas suffisamment dégagé pour profiter d’un vaste espace adapté à une promenade et qu’il est surtout mal configuré et encombré par plusieurs blocs de béton.

Pendant le conseil, Fabien Robert, adjoint au maire en charge de la culture et du patrimoine, dit avoir reçu des projets d’aménagements qui sont actuellement à l’étude et que les réflexions sont toujours en cours dans « un cadre financier très contraint ».

Contacté par Rue89 Bordeaux, il a évoqué de « bonnes idées » et précisé qu’elles étaient spontanées vu que le quartier est en rénovation :

« La mairie de Bordeaux n’a pas fait d’appel à projets, pour la simple raison que la Base sous-marine ne lui appartient pas. Elle est la propriété du Port de Bordeaux, avec qui la mairie est en négociation pour l’acquisition du lieu. »

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Revue Far Ouest en quête de 1000 souscriptions pour « continuer à exister »

par La Rédaction. 213 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Mort de Daniel Cordier, Bordelais, grand résistant et secrétaire de Jean Moulin

par Simon Barthélémy. 302 visites. 3 commentaires.

Vers la mise en examen de quatre ados pour apologie du terrorisme après les tags au Bouscat

par Simon Barthélémy. 1 207 visites. 1 commentaire.