En juillet, l’été décolle dans la métropole
Culture  Vie pratique 

En juillet, l’été décolle dans la métropole

actualisé le 04/07/2015 à 14h24

Démonstration de rollers (WS/Rue89 Bordeaux)

Démonstration de rollers à la plage de l’I-Boat (WS/Rue89 Bordeaux)

Une ribambelle d’événements gratuits ou à petits prix vous attend pour commencer l’été l’esprit léger dans la métropole. Farniente ou activités sportives, festivals ou expositions, le mois de juillet comblera vos envies !

Au fil du mois

  • Tran5fert : l’art urbain prend du relief dans l’ancien commissariat Casteja grâce à une trentaine d’artistes au univers singuliers. En plus des horaires d’ouvertures du mercredi au dimanche, l’exposition offre des afterworks les jeudi et vendredi de 17h30 à 21h30. Le 18 juillet, la soirée Tomorrow DJ & guests inondera le commissariat de son Hip-Hop, rap et electro (5 euros sur réservation).
  • Festival Relâche : l’association Allez les filles présente une sixième édition rock et soul, à commencer ce vendredi soir par le festival Eysines Goes Soul (voir plus bas). Les 12 et 13 juillet au square Dom Bedos, la soirée sera 100% artistes USA. Le 15 juillet aux Vivres de l’art, le 24 au Parc aux Angéliques, le 31 au parvis Louis et Henri Pouyanne, les concerts battrons leur plein de 18h à 1h . Les scènes conviviales dancing in the street auront lieu le 8 juillet place des Capucins et le 29 place Meynard. Enfin, plusieurs siestes soul viendront aider les Bordelais à relâcher la pression.
  • Les matins de l’été : pour commencer la journée du bon pied ! Le mardi et le jeudi, des concerts le long des trois lignes de tram vous attendent de 8h à 10h. Le 7 juillet, ce sera les Shaolin brothers et leur soul. Le 9 juillet, Thibaut Seguin Jazz Standards + BookCrossing. Le 16 juillet mettra à l’honneur le Howlin’ Blues trio. Le jazz funk d’Electric boots réveillera les troupes le 21, Ninoska fera entendre la world music. Le 23 et le 30 sera plus festif avec un set Reggae Sun Ska. La liane 1 accueillera aussi la folk de A call at Nausicaa le 28 juillet de 9 à 11h.
  • Plage de l’I-Boat : la plage tout confort comportant un mini skate parc, une scène et un dancefloor abritera des BBQ Mix tous les mercredis et des concerts acoustiques tous les jeudis de 19h à minuit, suivis d’une projection le mardi. Le 31 juillet, sortez vos roulettes pour la soirée gratuite Roller Dancing et glissez sur de la musique funk et disco.
  • Cinésites : le plus vieux festival de cinéma de plein air diffusera Cry Baby de John Waters à l’I-Boat le 4 juillet, Tap dance de Nick Castle Quais Louis XVIII/Quinconces le 20 juillet, le film d’animation Jack et la mécanique du cœur de S. Berla, M. Malzieu le 22 juillet au parc de Laurenzane de Gradignan, 12 years a slave de Steve Mc Queen à Bastide le 23 juillet,  Tango de Carlos Saura le 27 juillet au Grand Par et Les ailes du désir de Wim Wender le 30 juillet.
  • Les estivales Music [At] Caillou organisent des concerts en plein air tous les soirs du mercredi au samedi ce mois-ci. Entrée libre et scène savoureuse mêlant jazz, blues et musiques du monde.

Plus que quelques jours pour en profiter

  • 1er, 2, 3 et 8 juillet : Grand Parc en fête, festival de théâtre populaire, forain et musical, a posé son chapiteau place de l’Europe à Bordeaux. Au programme, théâtre, concerts, spectacles, art… et une dernière soirée rafraichissante « La culture à l’eau ! ».
  • Du 1er au 4 juillet : le festival ODP reçoit des têtes d’affiche nationales au parc Peixotto de Talence. Renan Luce, Bénabar et Pendentif entreront en scène le 3 juillet tandis que A call at Nausicaa, Boulevard des airs et Magic system clôtureront le festival. Entrée payante pour la bonne cause : l’opération est au profit des orphelins de sapeurs-pompiers de France.
  • Jusqu’au 11 juillet : « Bivouac, après naufrage » est le deuxième volet d’un échange entre des artistes de Toulouse et Bordeaux. Au Polarium de Bègles, Zebra3 et Lieu-Commun présentent des œuvres d’art contemporain qui invitent à l’aventure. Des ateliers Hut ! hut ! hut ! apprendront à vos bambins à construire des huttes à partir d’osier et de matériaux glanés. Les 6, 7, 8 juillet, les après-midi de quatre heures comprendront des pauses goûter, le tout pour 5 euros.
  • Jusqu’au 11 juillet, Mériadeck plage recouvrira l’Esplanade Charles de Gaulle de transats et parasols. Animations, jeux en accès libre et ateliers sont entre autres au programme.

Les inclassables

  • Du 3 au 7 juillet : le festival Vagabonde mettra la culture surf à l’honneur pour sa deuxième édition. Halle des Chartrons, la diversité sera le maître mot avec des expositions, des concerts et DJ sets, des court-métrages…
  • Les 7 et 8 juillet : la vague folklorique Ida y Vuelta envahira le parc Charron d’Ambarès-et-Lagrave. Le cabaret équestre spécial jeune public et un concert de musique tzigane égayeront toute la famille (sur réservation).
  • Les 8 et 14  juillet : l’animation des berges de Lormont prévoit un marché gourmand à partir de 18h sur la place Aristide Briand. La vente et dégustation de produits du terroir sera accompagnée d’une animation musicale jazz et blues-rock par le groupe Hound Dogs le 8 juillet de 19h à 23h.
  • Les 17, 18, 19 juillet : Lire en short, événement destiné au jeune public, offrira une pléiade d’activités autour du dessin, de la photo, des mots et de la lecture à l’I-Boat puis au Quai des sports de Saint-Michel.

 L’été en musique

  • 3 juillet : le festival Eysines Goes Soul se déroulera au domaine du Pinsan. Les groupes New York Ska Jazz Ensemble, Orkesta Mendoza, Leon Newars and the Ghost Band et Emily Jane White joueront gratuitement à partir de 18h. Un grand feu d’artifice clôturera la soirée à 23h.
  • 3 et 4 juillet : le Jalles house rock promet de déménager, avec 5 groupes samedi dès 19h15 puis à 23h30 un bal rock’n’roll. Le festival se terminera dimanche avec les électro rockers I am un chien.
  • Les 3, 7, 8, 15 et 29 juillet : les Inédits de l’été vous font tout oublier le temps d’un concert suspendu dans un lieu atypique. Les réservations sont encore ouvertes pour Sage le 7 juillet dans la cour du musée des Arts décoratifs, Lucas Santtana le 15 juillet au parc de Majolan (Blanquefort) et pour Jaume Tugores Trio le 29 juillet place de l’Eglise (Bouliac).
  •  Les 7, 14, 21 et 28 juillet : le festival Orgues d’été accueillera de nombreux organistes au sein de la cathédrale Saint-André à 18h.
  • Les 9, 10, 16 et 17 juillet : le festival des Hauts de Garonne sera prêt à accueillir la foule à partir de 19h30 dans son village éco-citoyen. Les concerts débuteront à 20h45 avec Zanmari Baré et Ester Radaparc au Bois fleuri à Lormont le 9 juillet, The AfroRockerz et Baba Zula le 10 juillet au domaine de Beauval (Bassens) et Sonny Troupé Quartet et Miguel Zenón le 16 juillet au parc Palmer (Cenon). Le voyage en musique se terminera avec le BKO Quintet et Bareto au parc du Castel (Floirac).
  • À partir du 15 juillet : Dansons sur les quais revient quais Louis XVIII, au niveau des Quinconces. En plus de l’initiation à de nombreuses danses, des soirées country, danse en couple, rock/swing, salsa, danses du monde viendront animer les quais. Changement d’ambiance le 20 juillet avec la diffusion film Tap dance de Nick Castle à 21h30.
  •  Les 9, 16 et 23 juillet : Scène en ville est de retour tous les jeudis de 19h30 à 22h. Il y en aura pour tous les goûts avec des scènes de musique classique, pop et jazz dans la cour de l’Hôtel de Ville. L’occasion de découvrir des artistes locaux plein de talent !

 Arts vivants et performances

  • Le 1er, 6, 7 et du 20 au 25 juillet : Chahuts part en vadrouille ! Les trajets en tram gagneront en animation avec les trublions Jeanne et André au début du mois. Sur la ligne B, attendez-vous à les croiser à proximité de l’arrêt Hôtel de Ville. À partir du 20 juillet, l’écrivain public de cartes postales reprendra le flambeau dans un autre style, de 9h30 à 11h30, place Amélie Raba Léon.
  • Le 3 juillet : Plein f’Art a de quoi en mettre plein les mirettes avec du cirque dans les airs, de la poésie, de la magie et des performances captivantes. Rendez-vous au parc du Palio du Taillan-Médoc de 20h à 23h, idéal pour une soirée en famille !
  • Du 3 au 5 juillet : le festival Le HF se met à l’envers ! présente une exposition, deux soirées concerts et des ateliers sur le thème de l’industriel dans l’art, à l’Envers.
  • Du 6 au 12 juillet : les performances dessinées en live de l’artiste vénézuélienne Andrea Ho Posani étonnent et charment par leur graphisme épuré nourri d’influences. La première étape aura lieu au Miroir d’eau, puis le dessin s’invitera aux Marchés de Pessac, Talence, des Capucins, place de la Comédie, aux marchés de Mérignac et de Bassens. À voir !
  • Les 15, 22 et 29 juillet : Etat des lieux avec Zarb FullColor est l’occasion donnée au public d’assister à la réalisation des fresques inédites d’un acteur majeur du graffiti. Le lieu est tenu secret jusqu’au 10 juillet, patience.
  • Les 18 et 19 juillet : Dormeuse, de l’Agence de géographie affective, est une version délirante de « La Belle au Bois Dormant » qui se transforme en jeu de piste pour petits et grands. Réservation obligatoire (public à partir de 6 ans) pour une séance à 11h ou 18h pour le samedi et à 11h ou 16h le dimanche.
  • Les 30 et 31 juillet : Le grand matin de Palabras débutera à 7h30 devant la station Václav Havel du tram C (Bègles) avec un petit-déjeuner, un espace d’écoute, de projection et d’exposi­tion pour prendre de soin de vous.

Bouger à Bordeaux

  • La plage du lac, agrandie cette année, promet un air de vacances aux métropolitains. La baignade sera surveillée de 12h à 19h tous les jours. Le lieu étrenne sa biblio.plage, où jeux, livres, musique, films parasols et chaises logues sont mis à disposition. Toutes les activités sont gratuites, comme les initiations à la voile, à l’escalade et au baseball, l’aviron est sur réservation le mardi, mercredi, jeudi et vendredi, de nombreux jeux et tournois sportifs sont aussi prévus. Le 14 juillet, l’événement Parcours farwest a spécialement été pensé pour les enfants. Une structure gonflable ludique et un gros goûter gratuit devraient ravir le jeune public.
  • Le Quai des sports, arrêt Sainte Croix, sera ouvert tous les jours de 10h à 12h et de 16h à 20h en juillet. Plus de 40 activités sportives seront en accès libre. Sur le thème de l’Europe, le personnage Arthur guidera les enfants au fil des événements. La Biblio.sport, la deuxième bibliothèque éphémère de l’été, proposera entre autres des matchs de lecture et des tournois de jeux vidéos. Rendez-vous pour  les matinées séniors de 10h à 12h tous les jours, les fitness nights tous les mercredis de 18h30 à 22h30 et les jeudis salsa à partir de 20h. Un village thématique plein d’animations et des sorties surf devraient attirer les foules. Ce sera aussi le cas les 17 et 18 juillet pour le Ping(pong) Tour, le 22 juillet pour la journée des enfants, le 24 juillet pour la soirée reggae et pour beaucoup d’autres événements.

L’été au grand air sur rive droite

  •  Les « Paysages Sonores d’Unendliche studio » vous invitent à déambuler dans les sites majeurs du parc des Coteaux, situé sur la rive droite. Suivez le parcours mijoté par quatre artistes à l’aide de balises, de smarthpones ou tablettes et d’un casque pour l’ambiance sonore.
  • Le 11 juillet : Expédition secrète sportive avec Bruit du Frigo. Du parc des Coteaux, à Lormont, partez à l’aventure dans des lieux tenus secrets jusqu’à deux jours avant le jour-j. Réservation obligatoire pour une des 8 tranches horaires de 1h proposées.
  • Le 15 juillet : la balade culturelle pédestre « Le Haillan en nature et en balade », vise  à identifier la variété de la faune et de la flore en passant des pins à la rivière. Réservation obligatoire.
  • Le 20 juillet : la balade culturelle pédestre Les marais de Montferrand commencera à 9h30 à Saint-Vincent-de-Paul. Réservation obligatoire.

Expos à gogo

Avec un pass musée

  • Musée des Beaux-Arts : « Bordeaux – Italie, échanges et visions artistiques 17e-20e sicles » et jusqu’au mercredi 29 juillet les galeries Lafayette exposent « La vitrine du musée des Arts décoratifs et du Design ».

Art contemporain et urbain

  • Artothèque de Pessac : exposition La part volée d’Hippolyte Hentgen créée par le duo Gaëlle Hippolyte et Lina Hentgen qui retravaille la Pop culture par le dessin et l’image.
  • Musée national des Douanes et Migration Culturelles Aquitaine Afriques : « Les revenants, constellation de tout monde » affiche les oeuvres créateurs contemporains africains.
  • La galerie d’art contemporain mobile Tinbox s’installe place Jean-Moulin. L’artiste Laurent Cerciat Adventicies réintègre les « mauvaises herbes » en ville.
  • Galerie DX : « Nous, héros si singuliers » de François Bard explore la Vanité humaine et transforme ses toiles en un écran de cinéma.
  • Cour Mably : « Or Très Or » mêle peintures, installations et sculptures de 5 artistes jusqu’au 15 juillet.
  • Institut culturel Bernard Magrez : « JonOne – King of Harlem » font la part belle à l’art urbain.
  • Les  Vivres de l’art : Uranométria s’intéresse à la lutherie guitare, entre art et technique, jusqu’au 14 juillet.
  • Zebra 3 : vernissage le 9 juillet de l’exposition de Vincent Carlier.

Photographie, scénographie, sciences, architecture

  • FRAC Aquitaine : « Lumières de Roland Barthes. L’écrivain en vacances : sur la plage » revient sur le monde du théoricien et artiste.
  • Bordeaux Patrimoine Mondial : « Bordeaux Passé augmenté, permanences et mutations des espaces publics » invite à voyager au coeur du vieux Bordeaux.
  • Le LABO, révélateurs d’images : jusqu’au 4 juillet, les photographies primées au marathon photos s’exposeront en parallèle de « Memento : regard de l’artiste Romain Carreau sur la vigne et le vin ».
  •   Opéra national de Bordeaux : à partir du 9 juillet, « Plus que parfaits ! Corps augmentés en scène » montre au public tout ce qui permet à l’artiste de ses transformer, des accessoires aux costumes en passant pas les prothèses, mais pas que… (5/3 euros).
  • Cap sciences : l’exposition « Odyssée Destination Espace » poursuit son exploration du monde spatial depuis années 60.
  • Arc en rêve centre d’architecture : « Studio Mumbaï » célèbre le travail de architecte indien Bijoy Jain.
  • Archives départementales de la Gironde : « Les archives dans la cité » sortent plans et maquettes pour un tour des bâtiments d’archives de France.
L'AUTEUR
Margaux Lacroux
Margaux Lacroux
Journaliste en devenir à l'ISIC de Bordeaux

En BREF

Le projet de métro revient dans les tuyaux de Bordeaux Métropole

par Simon Barthélémy. 3 157 visites. 1 commentaire.

Condamné pour prise illégale d’intérêt, le maire de Pessac fait appel

par Simon Barthélémy. 1 102 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Du 5 au 8 septembre : l’Amazonie au cœur du festival Climax à Bordeaux

par La Rédaction. 1 024 visites. Aucun commentaire pour l'instant.