A Mérignac, une alternative bio au Roundup
Vigie 

A Mérignac, une alternative bio au Roundup

À LIRE SUR BIOALAUNE.COM

Capture écran

Capture écran

Avec de l’huile de colza pour matière active, le Beloukha de l’entreprise girondine JADE désherbe sans nuire aux hommes et à l’environnement.

« Il ne contient que des adjuvants biosourcés, aucun produit chimique », précise Karen Chemin, chef de produit pour cette société de Mérignac, dans un article au magazine professionnel Bio à la une.

Le Beloukha a été validé pour l’entretien de la vigne et de la pomme-de-terre (il devrait être autorisé pour les jardins amateurs d’ici à 2017). Il élimine les herbes indésirables sans en attaquer les racines ni tuer totalement la plante. Du coup, on évite l’appauvrissement et l’érosion les sols.

L’avancée réelle que présente le Beloukha réside dans la biodégradabilité du produit. Le produit se dégrade en deux jours dans la nature pour une efficacité jusqu’à trois semaines, voire plus. Au contraire d’une solution chimique, l’huile de colza ne présente pas de risque sanitaire pour l’homme et ne pollue pas les sols et les réserves d’eau.

À lire sur Bioalaune.com

L'AUTEUR
Adrien Develay
Adrien Develay
Étudiant en journalisme passionné de radio et des thématiques latino-américaines

En BREF

L’indemnisation des copropriétaires du Signal enfin en vue

par Simon Barthélémy. 399 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Malgré le retrait de l’âge pivot, les opposants à la réforme des retraites ont mené un nouveau blocage à Cestas

par Eloïse Bajou. 991 visites. 1 commentaire.

Bordeaux candidate pour accueillir la maison de la caricature dans l’hôtel de Ragueneau

par Walid Salem. 923 visites. Aucun commentaire pour l'instant.