Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Stade de Bordeaux : la barrière cède, les travaux n’étaient pas faits
Sport 

Stade de Bordeaux : la barrière cède, les travaux n’étaient pas faits

par Walid Salem.
Publié le 31 août 2015.
Imprimé le 19 juin 2021 à 07:34
18 412 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
La tribune sud du Nouveau stade de Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

La tribune sud du Nouveau stade de Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

Pour la deuxième fois, une barrière qui sépare le public du virage sud de la pelouse au Nouveau stade de Bordeaux a cédé sous la pression des supporters. Cet incident intervient alors que les travaux exigés après le premier incident « étaient sur le point d’être engagés ».

Si une barrière a cédé une nouvelle fois pendant le match qui a opposé les Girondins de Bordeaux au FC Nantes (2-0), parce que les travaux exigés depuis le premier incident, datant de l’inauguration du Nouveau Stade le 23 mai avec un match entre Bordeaux et Montpellier, n’ont pas été effectués.

« Une première série de travaux a été engagée et a concerné l’ensemble des tribunes, précise un communiqué de presse signé conjointement par la préfecture, la mairie, les Girondins et la société du Nouveau stade de Bordeaux. S’agissant des tribunes Nord et Sud accueillant les supporters, une série complémentaire et plus complexe d’aménagements de structure est nécessaire et requiert l’aval du bureau de contrôle et de la commission de sécurité. »

« Ces travaux étaient sur le point d’être engagés », ajoute le communiqué. C’est donc pour cela que la pression effectuée par les supporters, qui ont voulu fêter le deuxième but des Girondins inscrit à la 87e minute, a eu pour conséquence l’ouverture de la barrière et « trois supporters d’une vingtaine d’années ont été très légèrement blessés » alors qu’un responsable de la sécurité des Girondins en avait annoncé cinq.

« Un comportement approprié » des supporters

Le communiqué exige des supporters « un comportement approprié à l’occasion des prochains matchs. Ces derniers demeurent en effet les principaux acteurs de leur propre sécurité ». Il annonce par ailleurs que l’exploitant du stade « a pris l’engagement qu’une deuxième série de travaux serait menée à bien dans le courant de la semaine » :

« D’autres travaux, impliquant la pose de ventouses supplémentaires assurant la fermeture des portillons, permettront de tester et de garantir, avant le match aller des Girondins contre Liverpool le 17 septembre, la résistance des portillons. »

En effet, ces barrières sont équipées d’un système spécialement conçu et leurs ouvertures se déclenchent s’il y a de fortes pressions de la foule en cas d’un mouvement de panique dans le public.

Les Ultramarines n’ont « rien à ajouter »

Contacté par Rue89 Bordeaux, Florian Brunet, porte-parole des Ultramarines n’a pas voulu soulever une polémique :

« Nous avons déjà tout dit à l’occasion du premier incident, nous n’avons rien à ajouter. Ce qui nous inquiète, ce sont les prochaines rencontres. L’équipe nationale de la France rencontre prochainement celle de la Serbie et le public des visiteurs n’est pas des plus calmes ! »

L’association des supporters du virage Sud a un autre incident à gérer. Des fumigènes ont été lancés pendant le match de ce dimanche soir et une sanction est attendue, les fumigènes étant interdits par la loi Alliot-Marie de 1993.

« Nous assumons la responsabilité de cet incident, ajoute Florian Brunet. Le jour était mal choisi parce que la rencontre était assez tendue, le moment aussi parce qu’en milieu du match alors qu’aucun but n’avait été inscrit, et surtout parce que la météo, le vent et la chaleur n’ont pas permis à la fumée de se dégager. »

Les Ultramarines craignent que le prochain match de Ligue 1 au Nouveau Stade de Bordeaux se tienne à huit-clos : les supporters du club étaient « en sursis » depuis un incident similaire lors d’un autre match à Lescure qui opposait les Girondins de Bordeaux au… FC Nantes.

Article actualisé le 01/09/2015 à 20h18
L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

Un nouvelle étape franchie pour le Pont Simone-Veil

par Kenza Soares El Sayed. 852 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

SOS Racisme Gironde alerte sur un climat délétère autour de la campagne électorale

par Victoria Berthet. 545 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le passage piéton arc-en-ciel à Bordeaux vandalisé et repeint en bleu-blanc-rouge

par La Rédaction. 4 021 visites. 4 commentaires.
×