Société 

Le trajet du BHNS Bordeaux-Saint-Aubin arrêté

actualisé le 01/04/2016 à 15h49

Un tram-bus à Metz (DR)

Le Mettis, tram-bus de Metz, sera présenté à Bordeaux Métropole du 7 au 12 avril prochain. (DR)

Le bus à haut de niveau de service entre la gare Saint-Jean et Saint-Aubin de Médoc, via Caudéran et Le Haillan, c’est parti. Le conseil de Bordeaux Métropole a approuvé, vendredi dernier, le bilan de la concertation réglementaire (une quinzaine de réunions publiques) pur ce projet de tram sur pneu.

Et ce jeudi, lors d’une ultime réunion d’information à Caudéran, Alain Juppé a annoncé que le trajet sortant de Bordeaux passerait par le cours Marc Nouaux et l’avenue Charles de Gaulle, et le parcours entrant par les rues du Grand Lebrun, de l’Ecole Normale, et de Caudéran.

L’option d’un cours Marc Nouaux à double sens pour des transports en commun a été écarté, car elle « impactait trop fortement le stationnement et le quotidien de ces rues paisibles », selon un communiqué de la mairie de Bordeaux.

« Le choix du passage rue du Grand Lebrun permet de maîtriser le budget, a indiqué ce jeudi la mairie de Bordeaux dans un communiqué. Les désagréments d’un passage à double sens avenue Charles de Gaulle s’avéraient par ailleurs bien trop conséquents. »

« Désenclaver Caudéran »

Conséquences : pour faire passer ce bus en site propre, sept jardins devront être alignés rue du Grand Lebrun, permettant un élargissement de la rue de 2 mètres au lieu de 4 initialement – ce afin d’élargir les trottoirs pour sécuriser les piétons. La place du XIV juillet sera totalement réaménagée.

Les élus du quartier, dont le maire adjoint de Bordeaux Caudéran, Pierre Lothaire, disent « se réjouir de l’avancée de ce projet, attendu par les habitants, qui permettra de désenclaver le quartier de Caudéran en créant un transport en commun performant ».

Les études et la concertation ont par ailleurs permis d’acter la solution d’un terminus gare Saint-Jean, qui permettra d’attirer 50 000 voyageurs / jour, contre 27 000 pour l’option Quinconces.

Après la mise en service du BHNS, prévue en 2019, et celle du pont Jean-Jacques Bosc, ce choix de la gare permettra de prolonger la ligne jusqu’à Floirac et de desservir le secteur Euratlantique.

Autre option envisagée pour cette ligne : un bus de nuit toutes les heures.

5000 voitures en moins

Nouvelle étape dans sa politique des transports, Bordeaux Métropole estime que l’entrée en service du BHNS, dont le coût a été réévalué à 100 millions d’euros (5 millions du kilomètre) permettra de retirer 5000 voitures par jour de la circulation et faire baisser de 15% le trafic auto sur la partie bordelaise du tracé.

De nombreuses réunions sont programmées sur Bordeaux et long du corridor de cette future liaison, avec présentation d’un véhicule similaire à celui prévu pour y circuler. Car si le BHNS aura la qualité de service et au confort proche de ceux d’un tramway (plancher bas, quais accessible, wifi…), il pâtit encore auprès de l’opinion de l’image des bus bondés et cahoteux.

Un modèle de Mettis, le BHNS de Metz Métropole sera donc exposé le jeudi 7 avril au Haillan, les 9, 10 et 12 avril à Bordeaux, et le 11 au Haillan. Le projet sera soumis à une enquête publique début 2017. Il faudra aussi à trouver un nom à la ligne…

Tags
L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux
En BREF

Le Bordelais Marc Large dément avoir fait cette caricature après la mort de Johnny Hallyday

par La Rédaction. 3 082 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Philippe Poutou décroche le Prix de l’encouragement de l’humour politique…

par Walid Salem. 562 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux Métropole fait-elle cadeau d’1,2 million d’euros à Hermès ?

par Simon Barthélémy. 1 812 visites. 3 commentaires.