Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Alain Juppé retire sa plainte contre l’auteur du faux tweet
Brèves  Politique 

Alain Juppé retire sa plainte contre l’auteur du faux tweet

par La Rédaction.
Publié le 8 juin 2016.
Imprimé le 24 septembre 2021 à 21:21
3 324 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Non, Alain Juppé n'est pas devenu musulman la nuit dernière. Capture d'écran Twitter.

Non, Alain Juppé n’est pas devenu musulman (Capture d’écran Twitter)

Comme tout bon catholique, même peu pratiquant, Alain Juppé sait faire preuve de miséricorde. Benoist Apparu, le bras droit du candidat à la primaire des Républicains, a donc annoncé ce mercredi sur France Info, qu’il n’y aurait « évidemment pas de suite » judiciaire dans l’affaire du tweet attribué au maire de Bordeaux.

Comme il l’avait initialement annoncé lundi, avant le conseil municipal, Alain Juppé ne portera finalement pas plainte contre l’auteur du canular, qui lui avait prêté cette déclaration : « Très bon ramadan à tous mes frères et sœurs en islam. Que la paix d’Allah soit sur vous. »

Le plaisantin, un certain Candide (@_C_D_A sur le site de micro-blogging) avait réalisé un photo montage, diffusé  dans la nuit de dimanche à lundi , et non piraté le compte twitter officiel d’Alain Juppé. Contacté mardi par Rue89 Bordeaux, ce lycéen ardéchois a préféré s’expliquer à l’AFP, estimant que l’affaire prenait une tournure « disproportionnée » :

« C’était plus une moquerie envers la « fachosphère » qu’envers Alain Juppé », mais des « petits sites web d’extrême droite l’ont selon lui « pris au sérieux » et abondamment relayé.

Benoist Apparu a déclaré sur France Info qu' »on ne peut pas jouer avec l’image d’un homme politique. Il y a eu une réaction qui est de dire ‘Ras le bol on porte plainte’. Dont acte, le jeune s’est excusé, il n’y aura évidemment pas de suite. Mais à un moment, il faut quand même rappeler notamment en campagne électorale qu’on ne peut pas dire tout et n’importe quoi et notamment de gros mensonges sur un homme politique ».

L’ancien ministre du logement Benoist Apparu fait référence à la ‘ »campagne médiatique organisée par l’extrême droite avec des mensonges répétés sur la mosquée de Bordeaux qui n’existe pas ». Cela a déjà donné lieu à une plainte d’Alain Juppé et Virginie Calmels contre Jacques Colombier, le leader bordelais du Front national.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Covid-19 : la décrue de l’épidémie s’accélère en Gironde

par Victoria Berthet. 1 233 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La statue de l’esclave Modeste Testas ciblée par un acte de vandalisme raciste ?

par Simon Barthélémy. 1 273 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Autoroute Bordeaux-Arcachon : vers un débat public sur la mise à 2X3 voies

par Victoria Berthet. 1 122 visites. 3 commentaires.
×