Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La gendarmerie dément une rumeur d’attentat à Bordeaux
Brèves 

La gendarmerie dément une rumeur d’attentat à Bordeaux

par Walid Salem.
Publié le 15 juin 2016.
Imprimé le 07 octobre 2022 à 17:45
10 541 visites. 1 commentaire.
(Capture écran)

(Capture écran)

C’est une rumeur qui a tout l’air d’une mauvaise blague. Elle a été lancée par la page facebook « Respect aux forces de l’ordre ».

L’annonce d’un attentat à Bordeaux pendant l’Euro 2016, et plus précisément sur la Fan zone des Quinconces, a poussé la gendarmerie de la Gironde à démentir la rumeur sur sa page facebook. Surtout que la fausse « alerte attentat », rédigée maladroitement, a été partagée plus de 1400 fois :

« Parmis l’euro 2016 un homme est soupçonné d’avoir franchis la frontière de la France pour se rendre à Bordeaux . Des policiers aillent vu que sa voiture été de Belgique l’ont arrêté aujourd’hui. Il a donc avoué que ses collègues été en route pour s’attaquer au quinconce, a la rue st Catherine et tout autres quartiers. Afin de poser une bombe et de tuer une centaines de personnes, affirme le suspect. Donc merci de partager ce statut et soyez vigilants et rester chez vous, protégez vous. NE SORTEZ PAS!! »

« Pas de panique », répond la gendarmerie qui se veut rassurante : « À notre connaissance, aucun attentat n’est à prévoir à Bordeaux. »

Sollicité par Rue89 Bordeaux, l’administrateur de la page « Respect aux forces de l’ordre », qui possède 9594 fans, n’a toujours pas répondu.

Article actualisé le 16/06/2016 à 00h27
L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Une idée lui traverse l'esprit en 2013 et voilà que vous y êtes. Il espère faire de vous un fidèle abonné (le lien est dessous).

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 447 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 619 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 603 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×