Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Un huitième refuge périurbain bientôt à Ambarès
Brèves 

Un huitième refuge périurbain bientôt à Ambarès

par Maylis Détrie.
Publié le 13 juillet 2016.
Imprimé le 29 mai 2022 à 01:07
5 313 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
Le huitième refuge péri-urbain en construction (MO/Rue89 Bordeaux)

Le huitième refuge périurbain en construction (MO/Rue89 Bordeaux)

Le Bruit du Frigo et Zebra 3/Buy Sellf avaient donné rendez-vous aux curieux ce mardi dans leur nouveau hangar du 10 Quai de Brazza pour présenter leur nouveau refuge périurbain en construction, le 8e de la collection. Il s’installera à la base nautique de la Blanche à Ambarès à l’automne prochain et s’appellera « La Préfiguration du Temple ».

Alors que deux artistes soudeurs s’affairent sur la base de la structure, Lou Andrea Lassalle, la dessinatrice et conceptrice de l’habitat raconte, carnet de croquis à la main, sa première visite à la base nautique de la Blanche et ce paysage qui lui a tout de suite évoqué un univers déchu mais végétal :

« J’ai eu l’impression d’être dans un marécage proche de la fin du monde, avec une végétation abondante traversée par des gros pylônes électriques. Je suis donc partie sur l’idée d’un ermite se construisant une cabane pour survivre en autonomie. »

« Une forme porteuse d’une énergie incroyable »

Au fil des dessins, on comprend le cheminement de sa pensée : abri de fortune, cabane végétale, blockhaus flottant… jusqu’au choix final du collectif qui a opté pour une structure pyramidale gardée par deux sphinx. La forme qui rappelle bien sur l’Egypte n’a pas été choisie au hasard :

« C’est mon petit cousin qui m’a parlé de la pyramide comme une forme porteuse d’une énergie incroyable. En permacutlure, elle permettrait de faire pousser les plantes mieux et plus vite. »

La Préfiguration du Temple sera finalement installée sur une langue de terre au milieu du plan d’eau. Elle sera faite de métal, de bois et de vitraux en Plexiglas qui créeront une lumière singulière à l’intérieur du lieu. Elle comportera 8 couchages dont deux lits doubles dans les sphinx qui auront le privilège de la vue au petit matin. Au coucher du soleil, la terrasse installée au centre permettra de profiter pleinement du moment.

La présence des refuges périurbains sur toute la Métropole de Bordeaux est une démarche à caractère esthétique et poétique. Le cadre juridique en est la preuve comme l’a rappelé Yvan Detraz, directeur du Bruit du Frigo :

« Les refuges sont des œuvres d’art performatives, elles le deviennent lorsque vous les occupez. »

Ce huitième refuge devrait être prêt avant la fermeture de la saison en novembre 2016. Les inscriptions sont déjà ouvertes.

L'AUTEUR
Maylis Détrie
Maylis Détrie
Journaliste globe-trotteuse et bordelaise d'adoption, j'aime capter avec mon micro ou mon stylo la rumeur du monde

En BREF

« A Demain mon amour », projection-débat à l’Utopia avec Monique Pinçon-Charlot

par La Rédaction. 469 visites. 3 commentaires.

« Le petit peuple du potager » ou l’éloge d’une culture sans pesticides

par La Rédaction. 794 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Passé esclavagiste à Bordeaux : les plaques pédagogiques de la rue Colbert vandalisées

par Walid Salem. 943 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×