Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Revenu de base : Valls intéressé par l’expérience girondine
Brèves 

Revenu de base : Valls intéressé par l’expérience girondine

par Simon Barthélémy.
Publié le 14 octobre 2016.
Imprimé le 03 décembre 2021 à 17:54
1 709 visites. 2 commentaires.
Lors de sa conférence de presse tenue ce jeudi à Talence, Jean-Luc Gleyze a indiqué que le gouvernement suivait de près la réflexion de la Gironde sur le revenu de base. Le cabinet du Premier ministre, Manuel Valls, qui a récemment déclaré son intérêt pour cette mesure, serait en effet à la recherche d’un territoire volontaire pour son expérimentation, et a contacté le conseil départemental.

Comme l’expliquait récemment à Rue89 Bordeaux le président PS du conseil départemental, ce dernier a mis quatre scénarios à l’étude, qui nécessiteraient des mesures dérogatoires au droit commun. Par exemple le « curseur le plus bas » du revenu de base, consistant à fusionner le RSA et les APL, imposerait le transfert du versement des aides au logement des CAF vers le département. Pour tester cela, le feu vert de l’État est indispensable.

Également contacté par le ministère des affaires sociales, le conseil départemental prévoit une restitution de ses premiers travaux en décembre, à laquelle devraient donc assister des représentants des administrations centrales concernées.

« Il y a un vrai questionnement sur les limites du système de protection sociale actuel, estime Jean-Luc Gleyze. Le plein emploi n’est plus d’actualité, nous voyons la charge du RSA augmenter quasi inexorablement. En tant qu’acteur de la protection sociale, nous avons à nous poser des questions et voir si d’autres solutions ne sont pas plus pertinentes et adaptées au monde d’aujourd’hui. »

Au rayon innovation sociale, le département de la Gironde a aussi annoncé la création d’une première « mutuelle de village » : pour renforcer l’accès au soin, la communauté de communes du Vallon de l’Artolie (9 300 habitants dans l’Entre-deux-mers) vient en effet de se doter d’une mutuelle intercommunale, et de désigner un prestataire, Mutualia. Une trentaine de personnes ont déjà signé un contrat, et une centaine sont intéressées. Le département a fourni l’ingénierie et si l’expérience est jugée concluante, il soutiendra d’autres projets via un appel à candidature sur d’autres territoires.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

Le port du masque à l’école redevient obligatoire dans toute la Nouvelle-Aquitaine

par La Rédaction. 544 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

140 événements pour l’égalité et la diversité à Bordeaux Métropole

par Victoria Berthet. 505 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 1 008 visites. 2 commentaires.
×