Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Juppé ne veut pas d’un repêchage en cas de renoncement de Fillon
Brèves 

Juppé ne veut pas d’un repêchage en cas de renoncement de Fillon

par Simon Barthélémy.
Publié le 27 janvier 2017.
Imprimé le 12 août 2022 à 04:38
1 224 visites. 4 commentaires.
Alain Juppé « n’a pas l’intention de [se] lancer dans une opération de repêchage » en cas de renoncement de François Fillon à la présidentielle, a-t-il déclaré ce vendredi. La veille, le vainqueur de la primaire de la droite avait affirmé qu’il se retirerait en cas de mise en examen dans l’affaire de l’emploi présumé fictif de sa femme (et assistante parlementaire), Pénélope Fillon.

Mais son rival battu au deuxième tour, ne se voit pas en recours :

« C’est un non clair et définitif, des élections ont eu lieu, a affirmé le président de Bordeaux Métropole. Et François Fillon n’est pas en situation de se retirer, il n’est pas mis en examen, donc à l’instant T la question ne se pose pas. »

La campagne du leader des Républicains est toutefois sérieusement plombée après les révélations du Canard enchaîné, immédiatement  suivies du déclenchement d’une enquête préliminaire par le parquet financier. François Fillon avait lancé pendant la campagne de la primaire de la droite et du centre qu’on n’imaginait pas « De Gaulle mis en examen ».

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, cofondateur de Rue89 Bordeaux

En BREF

La DNCG met la pression sur les Girondins pour la masse salariale et le budget transfert

par La Rédaction. 301 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Incendie : la Gironde repasse en vigilance rouge

par La Rédaction. 283 visites. 1 commentaire.

Cas de Covid-19 au Centre de rétention administrative de Bordeaux, La Cimade se retire

par La Rédaction. 484 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×