Enquêtes et actualités gavé locales


L’appel de Mérignac pour régler la question des squats de Roms

À l’initiative d’Alain Anziani, maire de Mérignac et premier vice-président de Bordeaux Métropole, une délégation métropolitaine doit se rendre prochainement à Strasbourg où la ville semble avoir trouvé un fonctionnement viable pour accueillir de manière encadrée et sereine les populations Roms. C’est à la suite du Conseil municipal du lundi 13 février que le maire …

Cet article est en accès libre. Pour soutenir Rue89Bordeaux, abonnez-vous.

L’appel de Mérignac pour régler la question des squats de Roms

À l’initiative d’Alain Anziani, maire de Mérignac et premier vice-président de Bordeaux Métropole, une délégation métropolitaine doit se rendre prochainement à Strasbourg où la ville semble avoir trouvé un fonctionnement viable pour accueillir de manière encadrée et sereine les populations Roms.

C’est à la suite du Conseil municipal du lundi 13 février que le maire de la commune, a remis sur le tapis la « question quotidienne, inextricable et douloureuse » liée aux squats de Roms installés à Mérignac. Leur situation exige selon lui d’être à la fois être à l’écoute d’une population en difficulté qui a fui des persécutions de son pays tout en prenant en compte les désagréments que subissent les riverains des squats.

L’édile, qui souhaite trouver des solutions pérennes à ce problème, en appelle à Bordeaux Métropole, dont c’est la compétence, pour épauler les villes.

Il demande par ailleurs à l’État d’assumer sa responsabilité en nouant des contacts avec les autorités bulgares. Il a également sollicité le Préfet de Région et le Procureur de la République pour mettre un terme aux trafics s’organisant autour des squats.


#Alain Anziani

Activez les notifications pour être alerté des nouveaux articles publiés en lien avec ce sujet.

Voir tous les articles
Plus d'options