Le sexisme fleurit toujours dans les pompes funèbres
Kiosque abonné  Société 

Le sexisme fleurit toujours dans les pompes funèbres

En France, seulement 28% des salariés des pompes funèbres sont des femmes. Derrière ces chiffres, des prénoms. Cassandra, Lucile, Laura, Séverine, Manon... Elles sont nombreuses à dénoncer des comportements sexistes, voire discriminatoires, dans un secteur encore considéré comme "un monde d'hommes". Un phénomène "marginal" selon les syndicats, pour qui le secteur est en train d'évoluer.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Alexandra Jammet
Alexandra Jammet
Journaliste en herbe branchée environnement et société

En BREF

Bordeaux accueille aussi un match de supporters pour les demi-finales du Top 14

par Lucile Bonnin. 729 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fabien Robert et Aziz Skalli relaxés après la plainte pour diffamation de Robert Ménard

par Walid Salem. 442 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Relaxe pour Segundo Cimbron, le maire Gilet jaune accusé de provocation

par La Rédaction. 1 159 visites. Aucun commentaire pour l'instant.