A Cartoon Movie, la Nouvelle-Aquitaine vrai pôle d’animation
Culture  Economie 

A Cartoon Movie, la Nouvelle-Aquitaine vrai pôle d’animation

Pour sa 20e édition, Cartoon Movie a rassemblé à Bordeaux 900 participants venus de 40 pays différents pour promouvoir le secteur de l’animation.

Pour la deuxième fois de son histoire, le congrès Cartoon Movie a posé ses bagages à Bordeaux, l’occasion pour quatre studios régionaux d’exposer leur projet « à domicile ».

La Fameuse Invasion des Ours en Sicile (en production), Unicorn Wars (en développement), Croc-Blanc (en salle dès le 28 mars) et The Extraordinary Voyage of Marona (en production) étaient les quatre long-métrages néo-aquitains à l’honneur de cet évènement, dont les exposants profitent pour trouver des partenaires, observer les premiers ressentis, discuter et échanger sur les travaux en cours.

« Tous ces événements favorisent les rencontres et les décisions. C’est un moment qui touche le monde entier où il y a beaucoup de propositions. On avance, on montre l’avancée des productions. C’est très stimulant », raconte Stéphane Gallard, directeur artistique du film d’animation Croc-Blanc de Superprod Studio (sortie prévue le 28 mars).

Nicolas Schmerkin, de Autour de Minuit Productions, est présent pour le film Unicorn Wars (sortie prévue en 2020), qui parle d’un monde où oursons en peluche et licornes sont en guerre.

Cette entreprise a des locaux à Paris, mais réside aussi à Bordeaux.

« Cet événement se tient à Bordeaux et c’est un plus pour nous, déclare Nicolas Schmerkin. On a davantage d’exposition par rapport à ce que l’on aurait eu dans une autre ville de France. En plus, c’est un environnement agréable et facilement accessible depuis Paris. »

Même son de cloche du côté de Superprod Studio. Située à Paris et Angoulême, la société ne boude pas son plaisir de participer à un tel rassemblement dans sa propre région.

« Organiser ce congrès à Bordeaux est important car ça marque un ancrage dans la région. La Nouvelle-Aquitaine est connue pour son aide dans l’audiovisuel et l’animation », explique Stéphane Gallard.

La Nouvelle-Aquitaine, pôle important du monde de l’animation

Angoulême est le second centre de création d’animation de France juste derrière Paris. Superprod Studio en est l’exemple parfait. L’entreprise a par exemple produit les séries TV « Paf le chien » ou encore « La petite école d’Hélène ». A l’avenir les équipes ont dans leur viseur un long métrage d’animation sur Caliméro.

Bordeaux est la deuxième ville de France à accueillir des professionnels de bande-dessinée. Elle est aussi numéro 3 dans la création des jeux-vidéos. La région n’est pas en reste, puisqu’elle est la troisième plus grosse plate-forme de France au niveau des tournages de films ou de séries télévisées.

La Nouvelle-Aquitaine veut donc s’inscrire dans le monde du cinéma, de l’animation et de l’audiovisuel. Pour preuve, elle s’engage chaque année à hauteur de 3 millions d’euros dans le secteur de la production d’animation.

« Aujourd’hui, la Nouvelle-Aquitaine est un gros pôle en France, notamment grâce à Angoulême (environ une trentaine de studios NDRL). C’est un des plus gros d’Europe, avec un vrai bassin de talents et de techniciens. On en bénéficie forcément. En plus, l’animation en France a le vent en poupe car ça crée des emplois dans les régions », confie Nicolas Schmerkin.

La formation sur le territoire régional est aussi une vraie satisfaction pour les studios néo-aquitains.

« Vous savez, il y a beaucoup de bonnes écoles dans la région, comme l’ECV à Bordeaux par exemple (école de Design et d’animation, NDLR). On fait des partenariats, et du recrutement chez ces jeunes diplômés régionaux », témoigne Stéphane Gallard.

La Nouvelle-Aquitaine compte ainsi 40 studios, 1200 professionnels, 15 écoles spécialisées et 1500 étudiants.

L'AUTEUR
Clement Amathieux
Clement Amathieux
Journaliste en formation, étudiant en Master DNHD à Bordeaux Montaigne

En BREF

Contre les pesticides, le mouvement des Coquelicots essaime naturellement en Gironde

par Walid Salem. 1 738 visites. 2 commentaires.

Entre 4000 et 10000 personnes ont marché pour le climat à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 885 visites. 2 commentaires.

8 septembre : Une marche pour le climat et une action contre l’avion à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 4 241 visites. Aucun commentaire pour l'instant.