Média militant pour une info de proximité
Média militant pour une info de proximité
Rive droite, les déchets ne chauffent pas tout le monde à la même enseigne
Ecologie  Economie  Kiosque abonné 

Rive droite, les déchets ne chauffent pas tout le monde à la même enseigne

par Alexandra Jammet.
Publié le 12 avril 2018.
Imprimé le 01 août 2021 à 16:39
1 102 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

C'est le printemps, les habitants reliés au réseau de chaleur de la rive droite vont pouvoir souffler : le risque de se geler à cause des pannes récurrentes est moins élevé, et les travaux vont démarrer sur cet équipement relié à l'incinérateur de Cenon. Si l'avenir de celui-ci reste incertain, les coûts pour la métropole de la "valorisation des déchets" sont garantis : 77 millions d'euros vont être investis dans les deux usines. Enquête d'Alexandra Jammet et Simon Barthélémy.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Alexandra Jammet
Alexandra Jammet
Journaliste en herbe branchée environnement et société

En BREF

Covid-19 : Port du masque obligatoire dans les zones touristiques en Gironde

par La Rédaction. 762 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Covid-19 : La Gironde en alerte maximale

par La Rédaction. 4 288 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Girondins de Bordeaux : nouveau proprio et « ancien » logo

par Walid Salem. 717 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×