Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Rive droite, les déchets ne chauffent pas tout le monde à la même enseigne
Ecologie  Economie  Kiosque abonné 

Rive droite, les déchets ne chauffent pas tout le monde à la même enseigne

par Alexandra Jammet.
Publié le 12 avril 2018.
Imprimé le 27 octobre 2021 à 19:00
1 139 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

C'est le printemps, les habitants reliés au réseau de chaleur de la rive droite vont pouvoir souffler : le risque de se geler à cause des pannes récurrentes est moins élevé, et les travaux vont démarrer sur cet équipement relié à l'incinérateur de Cenon. Si l'avenir de celui-ci reste incertain, les coûts pour la métropole de la "valorisation des déchets" sont garantis : 77 millions d'euros vont être investis dans les deux usines. Enquête d'Alexandra Jammet et Simon Barthélémy.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Alexandra Jammet
Alexandra Jammet
Journaliste en herbe branchée environnement et société

En BREF

L’exercice d’évacuation près de la centrale nucléaire du Blayais, « une mauvaise plaisanterie »

par La Rédaction. 548 visites. 2 commentaires.

Inauguration de la place Gambetta : nouvelle polémique entre la mairie et l’opposition

par La Rédaction. 3 200 visites. 2 commentaires.

Rado, le nouveau tiers-lieu Wanted en projet aux Bassins à Flot

par Victoria Berthet. 3 361 visites. 1 commentaire.
×