Interdiction du glyphosate : un seul député girondin pour, deux contre, neuf absents
Brèves  Ecologie  Politique 

Interdiction du glyphosate : un seul député girondin pour, deux contre, neuf absents

Triste spectacle donné dans la nuit de lundi à mardi par l’Assemblée nationale : lors du débat sur la loi alimentation, 83 seulement ont pris part au vote, et rejeté  (par 63 voix contre) l’amendement du député (République en marche) Matthieu Orphelin qui aurait acté l’interdiction du glyphosate d’ici 2021, conformément à la promesse d’Emmanuel Macron.

Ce proche de Nicolas Hulot a déploré « un rendez-vous manqué », et peut nourrir une certaine amertume : par 36 voix contre 16, son propre groupe a rejeté l’amendement présenté par un des siens, visant à accélérer le retrait de la commercialisation de cet herbicide classé cancérigène probable par l’OMS.

8 LREM absents sur 9

Parmi ces députés LREM, leur président Richard Ferrand, confirmant l’analyse d’un exécutif rangé au lobby de l’agro-industrie, ou la députée de Gironde Véronique Hammerer. Celle-ci était la seule des 9 représentants girondins de la République en Marche sur les bancs de l’Assemblée. Sophie Mette (Modem, Gironde) a aussi voté contre cet amendement.

Dans les rangs de l’opposition, le député de Gironde Loïc Prud’homme a voté pour l’amendement de Matthieu Orphelin. Cet élu de la France insoumise, qui préside une commission d’enquête parlementaire sur la malbouffe, a jugé le vote de l’Assemblée «emblématique de ce qu’est le renoncement du gouvernement sur le modèle agricole».

Mais la gauche n’est pas non plus parvenue à mobiliser : Loïc Prud’homme était le seul député FI présent au Palais Bourbon, où l’on ne comptait aussi qu’un élu Nouvelle Gauche, et pas d’Alain David, l’ex maire (PS) de Cenon.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

A Bordeaux, une marche du siècle et six militants du climat en garde à vue

par La Rédaction. 2 047 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Grève pour le climat : des milliers de Bordelais ont séché pour la bonne cause

par La Rédaction. 916 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Manif du 8 mars à Bordeaux : des meufs, des keufs et des violences policières

par Baptiste Giraud. 3 641 visites. 2 commentaires.