La place André-Meunier à Bordeaux va être enfin rénovée
Société  Vie pratique 

La place André-Meunier à Bordeaux va être enfin rénovée

Ca y est ! Après deux mois de préparation et des années d’attente, les travaux de rénovation de la place André-Meunier, située entre Sainte-Croix et Barbey, sont lancés. Le chantier, qui va redonner une identité propre à la place d’1,8 hectare, devrait être achevé à l’été 2019.

Pour l’heure, la place André-Meunier est surtout un no man’s land. Mue par la volonté d’en faire un lieu de passage et de vie, sa rénovation prévoit des allées traversantes pour relier la place Dormoy aux quais, et les habitations à l’est et à l’ouest. Des jardins partagés en hauteur seront également installés près de la Cabane à gratter qui migre sur la place. Avec un nouvel espace de 30m2 agrémenté d’un préau, elle restera un lieu de rencontre pour les différentes associations du quartier.

Espace central de la nouvelle place, une aire de jeux de 700m2 est prévue sur la partie est de la place, une demande forte des habitants du quartier qui en sont dépourvus. Elle comportera deux espaces pour accueillir les enfants de 0 à 10 ans, pour un coût de 400 000 euros.

« Notre objectif a été de créer différents espaces qui répondent aux divers usages des riverains, explique Emilie Kuziew, adjointe au maire du quartier Bordeaux-sud. Les esplanades de pelouses pourront accueillir pique-nique et moment de détente, l’aire de jeux dédiée aux familles ainsi que la Cabane à gratter pour la vie associative du quartier. »

Plan aérien de la nouvelle place André-Meunier

Entièrement financé par la mairie de Bordeaux, le chantier entrepris par Colas, ID Verde pour le paysage, et O3 pour le jardin partagé, coûtera 3 millions d’euros dont 1,4 million pour les terrassements et voiries. Archimède Folie quant à elle travaille de concert avec l’artiste Federica Matta qui ornera la nouvelle place de ses œuvres colorées.

Gare au parking

Les travaux ont pris en compte la gestion des eaux pluviales. 3000m3 d’eau de pluie pourront être collectés dans deux bassins souterrains qui les redirigeront ensuite dans le réseau d’assainissement du quartier.

« Cela fait certes un surcoût mais cela permet de limiter l’inondation et de compenser l’imperméabilité des sols due aux revêtements en bétons des allées », explique Mathieu Ahyerre, responsable du centre d’aménagement des paysage de Bordeaux Métropole à la direction des espaces verts.

Les fissures d’un collecteur d’assainissement, mais aussi du parking, constatées en 2014, ont, elles aussi, modifié les plans. En attendant que le tribunal rende son verdict dans le conflit qui oppose la Ville à Urbis Park, le gestionnaire du parking souterrain de la place, la décision a été prise de n’utiliser que des revêtements légers, tel que le béton souple, et de réduire le passage sur cette zone.

« Nous avons installé des massifs de vivaces à cet endroit pour éviter un passage trop conséquent. Finalement, le projet sort gagnant de ce changement de plans : nous avons accru la végétalisation », se réjouit Emilie Fronzes, adjointe au maire en charge des espaces verts.

Autre contrainte, les vestiges archéologiques découverts sur le chantier. Outre les vestiges des remparts du Fort-Louis d’un côté, les ouvriers ont également découvert le mur d’un ancien abattoir qui a modifié les tracés des traversées. Le site étant en secteur sauvegardé, tout le chantier a été approuvé par un architecte des bâtiments de France… excepté le théâtre de verdure, parti aux oubliettes, qui coupait le paysage.

La réouverture de la place est prévue pour l’été 2019.

L'AUTEUR
Julie Chapman
Julie Chapman
Journaliste, étudiante à Sciences Po Bordeaux. Bordelaise de naissance et de cœur.

En BREF

L’expulsion de Drita sera révisée par la Préfecture

par Klervi Le Cozic. 746 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La bibliothèque de Neneuil sera reconstituée après la « bévue » de sa destruction

par Walid Salem. 3 783 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ford : l’offre de reprise de Punch « tient la route »

par Simon Barthélémy. 621 visites. 1 commentaire.