Wanted Community : une success story sans money
Vigie 

Wanted Community : une success story sans money

[A LIRE SUR LE MONDE] Luc Jaubert, Christian Delachet et Jérémie Ballarin, trois Bordelais d’origine, possèdent l’une des communautés Facebook les plus importantes de France, Wanted Community. Ici, on vient demander de l’aide, des renseignements ou des cris du cœur, un principe qui n’a pas changé depuis sa création en 2011. Désormais, il existe quatre-vingt « Wanted » dans le monde qui rassemblent plus de 800 000 abonnés.

Pourtant, les trois fondateurs n’y gagnent « pas un rond », rapporte le quotidien. Pourquoi ? La faute à Facebook qui interdit de monétiser les audiences d’un groupe avec la publicité.

Le tournant de Wanted Community se fait alors que Paris bascule dans l’horreur, un soir de novembre 2015. Les internautes sans nouvelles de leurs proches se tournent vers Facebook et notamment Wanted : messages, photos, appels à l’aide, le réseau fait le lien entre victimes et sauveteurs.

Dans ces circonstances désastreuses, Wanted Community reçoit une visibilité nationale et reçoit depuis plus de 60 000 messages et 600 000 commentaires publiés. La communauté devient chronophage. Les fondateurs décident alors de mettre leurs vies professionnelle de côtés pour passer près de dix heures par jour pour gérer les communautés.

A lire sur Le Monde.fr (abonnés)

L'AUTEUR
Julie Chapman
Julie Chapman
Journaliste, étudiante à Sciences Po Bordeaux. Bordelaise de naissance et de cœur.

En BREF

L’expulsion de Drita sera révisée par la Préfecture

par Klervi Le Cozic. 747 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

La bibliothèque de Neneuil sera reconstituée après la « bévue » de sa destruction

par Walid Salem. 3 783 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Ford : l’offre de reprise de Punch « tient la route »

par Simon Barthélémy. 621 visites. 1 commentaire.