Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
La Nouvelle-Aquitaine fait un pas dans la lutte contre la maltraitance animale
Brèves  Ecologie 

La Nouvelle-Aquitaine fait un pas dans la lutte contre la maltraitance animale

par La Rédaction.
Publié le 26 juin 2018.
Imprimé le 24 janvier 2022 à 21:48
4 324 visites. 1 commentaire.
La Région Nouvelle-Aquitaine vient d’adopter une motion pour « cesser progressivement d’ici la fin de la mandature d’octroyer tout financement direct à des entreprises ou industries qui s’adonneraient à des pratiques de maltraitance animale ».

Ces pratiques sont détaillées dans le texte proposé en séance plénière ce mardi 26 juin par le groupe Europe Écologie Les Verts, le groupe Génération.s, le groupe Radical de Gauche et le groupe Socialiste et apparentés :

  • Le broyage des poussins vivants (50 millions de poussins mâles seraient broyés chaque année en France)
  • La castration à vif et sans anesthésie des porcelets
  • L’élevage en cage de poules pondeuses dont le bec a été coupé

Selon la motion, la Région s’engage à réunir les filières concernées pour définir les modalités d’action et les accompagner pour atteindre ces objectifs. Des élus de l’opposition ont également participé à l’adoption de ce texte.

Pour l’élu vert Nicolas Thierry, vice-président en charge de l’environnement et de la biodiversité, qui s’en est réjoui sur sa page Facebook, il s’agit d’ « un signal politique fort de la première Région agricole d’Europe au moment où la loi agriculture arrive au Sénat et reviendra bientôt en deuxième lecture à l’Assemblée Nationale ».

En effet, la loi Agriculture et alimentation a été adoptée le 30 mai dernier en première lecture. Des députés avait porté des amendements qui prennent en considération la cause animale. Ils avaient été rejetés.

L'AUTEUR
La Rédaction
La Rédaction
Des infos d'ici de là

En BREF

Arrêtés à Lyon pour avoir piraté le compte d’une infirmière girondine et édité de faux passes sanitaires

par Victoria Berthet. 2 commentaires.

A Bordeaux, le portrait officiel d’Emmanuel Macron plongé dans du (faux) pétrole par des militants écologistes

par Elias Insa. 307 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Des associations demandent l’activation du plan grand froid, pas justifié répond la Préfecture

par La Rédaction. 360 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×