Enquêtes et informations de proximité
Enquêtes et informations de proximité
Sœur Marie Qu’on Fesse, « folle radicale » à la Gay Pride de Bordeaux
Édition abonnés  Portrait 

Sœur Marie Qu’on Fesse, « folle radicale » à la Gay Pride de Bordeaux

par Mila Ta ninga.
Publié le 2 juin 2018.
Imprimé le 07 octobre 2022 à 16:54
3 166 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Cornette sur la tête, veste en cuir, tutu bleu, sac à dos licorne, maquillage outrancier... Sœur Marie Qu’on Fesse ne passe pas inaperçue avec ses collègues du Couvent des Chênaies. Ce samedi à Bordeaux, les Sœurs de la Perpétuelle Indulgence seront dans la rue pour faire de la prévention contre le sida et les MST. Dans la vraie vie, Sœur Marie Qu’on Fesse s’appelle Olivier, a 40 ans et est pédopsychologue. Il s'est livré à Rue89 Bordeaux avant la Marche des fiertés.

Cet article est réservé aux abonnés.

Abonnez-vous :

  • Accédez à l’édition abonnés de Rue89Bordeaux (dossiers, articles et enquêtes)
  • Participez aux concours hebdomadaires pour gagner des places de spectacles (théâtre, concert, cirque…)
  • Soutenez le journalisme d'enquêtes et d'investigations locales
  • Soutenez un média libre qui appartient à ses journalistes
  • Supprimez la publicité
  • Accédez en priorité à nos événements et nos rencontres dans votre ville

1€ le premier mois
puis 5€ par mois sans engagement

Je m'abonne

Je me connecte

L'AUTEUR
Mila Ta ninga
Mila Ta ninga
Journaliste de terrain et de cœur. Vous donner la parole est une de mes priorités, comprendre le monde qui nous entoure une de mes valeurs. Mes terrains de jeux ? L'Aquitaine en général et la Gironde en particulier.

En BREF

« Bordeaux fête le vin » tous les ans, et la fête du fleuve en stand by ?

par La Rédaction. 446 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

L’opposition Renouveau Bordeaux demande à la Ville de « reprendre la main sur la propreté »

par Victoria Berthet. 619 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Le squat de la rue Gravelotte expulsé en moins de 24 heures par les forces de l’ordre

par Victoria Berthet. 603 visites. Aucun commentaire pour l'instant.
×