Le maire de Lormont sur ses grands chevaux contre les rodéos urbains
Brèves 

Le maire de Lormont sur ses grands chevaux contre les rodéos urbains

Après l’accident dont a été victime une fillette de Lormont, le maire Jean Touzeau vient d’écrire au Premier ministre, Edouard Philippe, pour lui demander un durcissement de la législation face aux rodéos urbains. De nombreuses villes s’élèvent contre ces pratiques mettant en danger leurs habitants.

Crissement de pneus, moteur rugissant, la ville de Lormont dit stop aux rodéos motorisés. Sur les trottoirs ou les rails de tramways, les habitants de Lormont craignent pour leur sécurité face à ces courses de quad ou de motos. Jean Touzeau, maire de Lormont a décidé de réagir en envoyant une lettre au Premier ministre.

« Je me joins à l’initiative de nombreuses villes qui réclament le durcissement de la législation qui n’est plus à la hauteur des dommages causés et qui ne dissuade en rien les auteurs de continuer ».

Cette lettre fait écho à une altercation entre un commissaire de police qui avait interrompu une réunion d’un groupe de rodéos urbains. L’un des membres a été arrêté avant d’être relâché quelques heures plus tard. A cela s’est ajouté l’accident d’une petite fille, victime de plusieurs fractures après avoir été percutée à Lormont.

 « Il est urgent d’agir afin que les administrés qui subissent ces agissements se sentent considérés dans leurs craintes et exaspérations par une réponse judiciaire appropriée », explique Jean Touzeau.

En France, près de 9000 rodéos ont été constatés en 2017 causant parfois des accidents mortel. Des élus souhaitent en faire un délit passible de trois ans de prison et 45 000€ d’amende, un texte porté par Natalia Pouzyreff, députée des Yvelines (République en marche). Le texte est actuellement débattu à l’Assemblée Nationale et devrait être adopté le 7 juin prochain.

L'AUTEUR
Julie Chapman
Julie Chapman
Journaliste, étudiante à Sciences Po Bordeaux. Bordelaise de naissance et de cœur.

En BREF

Contre les pesticides, le mouvement des Coquelicots essaime naturellement en Gironde

par Walid Salem. 1 915 visites. 3 commentaires.

Entre 4000 et 10000 personnes ont marché pour le climat à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 926 visites. 2 commentaires.

8 septembre : Une marche pour le climat et une action contre l’avion à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 4 272 visites. Aucun commentaire pour l'instant.