La Nouvelle-Aquitaine vote une subvention de 50 000 euros pour SOS Méditerranée
Brèves 

La Nouvelle-Aquitaine vote une subvention de 50 000 euros pour SOS Méditerranée

SOS Méditerranée affrète l’Aquarius, le navire qui vient en aide aux migrants en mer, actuellement bloqué à Marseille faute de pavillon.

Selon un communiqué publié par le groupe Europe Écologie Les Verts (EELV) en Nouvelle-Aquitaine, la Région a voté une subvention de 50 000 euros à l’association SOS Méditerranée, lors de la commission permanente qui s’est tenue ce vendredi 16 novembre 2018.

« La délibération votée aujourd’hui est la traduction concrète de l’engagement du Président de Nouvelle-Aquitaine », peut-on lire dans le communiqué qui rappelle qu’Alain Rousset avait signé cet été la tribune de soutien à SOS Méditerranée parue dans le journal Le Monde.

Sans pavillon

Le navire, surnommé « bateau citoyen », est affrété depuis 2016 par SOS Méditerranée. Il a secouru plus de 29 000 personnes entre février 2016 et l’été 2018 grâce à 177 opérations de sauvetage en mer Méditerranée. Il est actuellement immobilisé à Marseille après avoir perdu le pavillon panaméen sous la pression du gouvernement italien.

Depuis les dernières élections italiennes et l’arrivée de l’extrême droite au pouvoir, l’Aquarius s’est heurté à la fermeture des ports italiens au mois de juin, notamment à Catane, son port d’attache. En juin, avec 630 migrants à bord, et une attente de plus d’une semaine loin de la terre ferme, le navire a accosté à Valence en Espagne, à plus de 1500 km de distance de la zone de sauvetage, une étape qui a entraîné des dépenses supplémentaires importantes.

Les appels se sont multipliés pour demander à la France de donner un pavillon à l’Aquarius et des dizaines de milliers de personnes avaient manifesté en octobre leur soutien à l’Aquarius dans une cinquantaine de villes françaises. Ils étaient plus de 700 manifestants à Bordeaux.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

Manif du 8 mars à Bordeaux : des meufs, des keufs et des violences policières

par Baptiste Giraud. 3 534 visites. 2 commentaires.

8 mars : Les Bordelaises dans la rue pour faire entendre leurs droits

par Baptiste Giraud. 937 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Acte 17 : un « village jaune » le temps d’un week-end à Bordeaux

par Baptiste Giraud. 4 801 visites. Aucun commentaire pour l'instant.