Pour sa première action, ANV-Cop 21 Gironde se paye Apple
Société 

Pour sa première action, ANV-Cop 21 Gironde se paye Apple

L’antenne bordelaise d’ANV-Cop 21, qui s’est créée en octobre dernier, est intervenue sur la façade du magasin Apple à Bordeaux pour dénoncer la surconsommation au lendemain du Black Friday, mais aussi l’obsolescence programmée et l’optimisation fiscale de l’entreprise.

ANV pour « action non violente ». Cop 21 pour la 21e Conférence des Parties (états signataires des conventions internationales) à Paris en 2015 sur les changements climatiques. L’association, « inspirée par les victoires obtenues des grands mouvements de lutte non-violente », veut « relever le défi climatique, une condition préalable indispensable au maintien des conditions de vie civilisées sur Terre ».

En octobre 2018, l’antenne girondine a vu le jour. Elle compte plus d’une vingtaine d’adhérents.

Désobéissance civile

Ils étaient pratiquement tous mobilisés pour leur première action ce samedi matin. La date est symbolique : c’est le week-end sous influence du Black Friday, phénomène venu des États-Unis et du Canada qui marque le coup d’envoi de la période des achats de Noël où les soldes poussent les consommateurs à des achats frénétiques.

« Nous allons mener cette action à visages découverts car nous assumons ce que nous faisons, explique Gaëtan, responsable de l’antenne bordelaise. Face à l’urgence, on prend les mesures qui s’imposent dans la désobéissance civile et on assume d’enfreindre les lois qui protègent les industriels. »

A Bordeaux, l’industriel visé n’est pas n’importe qui, c’est Apple. Son adresse est d’autant plus symbolique, à l’angle de la place de la Comédie et de la rue Sainte-Catherine.

« Apple pratique l’optimisation fiscale et se soustrait au financement de la transition écologique. Elle pratique l’obsolescence programmée pour pousser à la surconsommation. Ce phénomène est responsable de 50% des effets de serre », enchérit le militant.

Des empreintes de mains, symbole d’ANV Cop 21, laissées sur la vitrine du magasin Apple à Bordeaux (WS/Rue89 Bordeaux)

« Apple paie tes impôts »

Arrivés sur les lieux à 11h15, une échelle déployée sur la façade a permis de coller sur le haut de la vitrine de la marque à la pomme deux grandes banderoles. Sur la première on peut lire : « Obsolescence programmée – climat détraqué », et sur la deuxième : « Apple paie tes impôts pour la transition écolo ».

Les militants ont ensuite laissé des empreintes rouges de leurs mains sur la vitrine du magasin, pendant que des explications et des tracts sont donnés aux passants. Les vigiles du magasin ont choisi ne pas intervenir préférant prévenir la police… déjà occupée par les rassemblements des gilets jaunes.

Vingt minutes plus tard, tout s’est terminée dans le calme sous les applaudissements d’une cinquantaine de badauds ayant assisté à l’action.

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

La manif des lycéens passe du calme rive gauche à la tempête rive droite

par La Rédaction. 1 500 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Policiers et lycéens ont rejoué le siège de Stalingrad

par Baptiste Giraud. 3 187 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Cagnotte pour le gilet jaune bordelais défiguré par un tir de flashball

par Walid Salem. 8 427 visites. Aucun commentaire pour l'instant.