Cagnotte pour le gilet jaune bordelais défiguré par un tir de flashball
Brèves 

Cagnotte pour le gilet jaune bordelais défiguré par un tir de flashball

Guy Bernier avait été blessé samedi par un tir qui lui a déchiré la joue et lui a cassé le dentier. Une cagnotte sur leetchi vient d’être lancée.

Guy Bernier manifestait avec les gilets jaunes à Bordeaux ce samedi 1er décembre quand il a reçu un tir de flashball au visage. La vidéo de sa joue déchirée a fait le tour des réseaux sociaux. Filmée aux abords du Parvis des droits de l’homme à Bordeaux, les images sont choquantes et nous avons choisi de ne pas les diffuser.

Il a « travaillé depuis l’âge 16 » écrit la créatrice de la cagnotte. « Les frais de remplacement [de son dentier] sont, en grande partie, à ses charges. » Ainsi, une cagnotte est lancée qui, à l’heure où nous écrivons ces lignes, a déjà réuni plus de 2700 euros.

« Nous sommes tous Guy Bernier »

Un témoin de la scène raconte :

« Il y a avait foule devant la place Pey Berland, mais l’ambiance était plutôt bon enfant. Rien ne pouvait laisser croire que les choses allaient dégénérer. On avait entendu parler des événements de Paris mais ici, à Bordeaux, tout semblait calme. Il y a eu quelques détonations. On ne savait pas si c’était des pétards ou autres choses. C’est là qu’on a vu remonter un homme avec un béret vissé sur la tête, le gilet jaune ensanglanté, et le visage défiguré sur la joue gauche. Il y avait des gens qui criaient et lui fendait la foule sans s’affoler, le visage hagard, mettant les doigts à l’intérieur de la bouche. »

L’homme âgé d’une soixantaine d’années a été soigné sur place par un infirmier manifestant avant d’être transporté à l’hôpital où il a reçu plusieurs points de sutures sur la joue. Il a quitté l’hôpital ce lundi midi. Il se donne, avec sa famille, le temps de la réflexion pour le dépôt d’une plainte ou pas.

Sa fille a créé une page facebook qui a recueilli plus de 15000 j’aime en moins de 24 heures. Sur la page de la cagnotte, il est écrit : « Nous sommes tous Guy Bernier. »

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

La manif des lycéens passe du calme rive gauche à la tempête rive droite

par La Rédaction. 1 500 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Policiers et lycéens ont rejoué le siège de Stalingrad

par Baptiste Giraud. 3 184 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Cagnotte pour le gilet jaune bordelais défiguré par un tir de flashball

par Walid Salem. 8 418 visites. Aucun commentaire pour l'instant.