Dans le Bordelais, la sortie des pesticides se fera-t-elle par la loi du marché ?
Economie  Kiosque abonné 

Dans le Bordelais, la sortie des pesticides se fera-t-elle par la loi du marché ?

De plus en plus de producteurs de vins de Bordeaux décident de changer leurs pratiques. Dernier exemple en date : les Caves de Rauzan qui demandent à leurs adhérents de bannir les pesticides CMR car les vins qui en révèlent des résidus se vendent de moins en moins bien.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Baptiste Giraud
Baptiste Giraud
Anciennement blogueur sur Rue89 Bordeaux. Devenu journaliste à force d'écrire. Pigiste, précaire, et passionné.

En BREF

Philippe Poutou fait entrer « la colère sociale au Parlement de Bordeaux »

par Walid Salem. 8 777 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Bordeaux tombe le masque dans les rues commerçantes

par Claire Mayer. 912 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Municipales à Mérignac : après des tweets racistes, deux candidats exfiltrés de la liste Millet

par Marie Piquet. 2 010 visites. Aucun commentaire pour l'instant.