Dans le Bordelais, la sortie des pesticides se fera-t-elle par la loi du marché ?
Economie  Kiosque abonné 

Dans le Bordelais, la sortie des pesticides se fera-t-elle par la loi du marché ?

De plus en plus de producteurs de vins de Bordeaux décident de changer leurs pratiques. Dernier exemple en date : les Caves de Rauzan qui demandent à leurs adhérents de bannir les pesticides CMR car les vins qui en révèlent des résidus se vendent de moins en moins bien.

Ce contenu est réservé aux abonnés

L'AUTEUR
Baptiste Giraud
Baptiste Giraud
Anciennement blogueur sur Rue89 Bordeaux. Devenu journaliste à force d'écrire. Pigiste, précaire, et passionné.

En BREF

A Bordeaux, 206 anti-Linky déboutés par la justice dont 13 reconnus électrosensibles

par La Rédaction. 1 commentaire.

5000 euros récoltés par Bienvenue 2019 au profit de SOS Méditerranée

par Walid Salem. 506 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Nicolas Florian veut Bordeaux solidaire avec Notre-Dame de Paris

par La Rédaction. 703 visites. 1 commentaire.