Un « Darwin du Médoc » lancé sur le domaine de Nodris
Brèves 

Un « Darwin du Médoc » lancé sur le domaine de Nodris

Situé à Vertheuil, le site de Nodris, qui accueille le Reggae Sun Ska, a été choisi par le conseil départemental de la Gironde pour accueillir un nouveau lieu fondé sur la culture, l’économie sociale et solidaire et l’apprentissage.

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde, a annoncé ce mercredi l’émergence d’un nouveau projet. Sous réserve de l’implication des acteurs et partenaires du territoire (Réseau RACAM, conseil régional, associations environnementales…), le domaine patrimonial de Nodris sera amené à devenir un lieu unique en Gironde.

« Nous sommes prêts à soutenir un projet d’ampleur tourné vers l’innovation et l’expérimentation au service des Médocaines et Médocains. Si le projet le nécessite, le département pourra acquérir le domaine. »

Située sur la commune de Vertheuil, la propriété de Nodris s’étend sur 25 hectares de champs et est composée de quatre bâtiments. Aujourd’hui en vente, cette ancienne exploitation viticole et agricole est estimée à environ 1,5 millions d’euros.

Jean-Luc Gleyze, président du Conseil départemental de la Gironde (ES/Rue89 Bordeaux)

Depuis quelques années, le Département de la Gironde soutient l’émergence d’un projet de territoire sur ce domaine. Il avait d’ailleurs souhaité l’inscrire dans le cadre du contrat ville d’équilibre, signé en octobre 2018 avec Lesparre (Vertheuil fait partie de la même communauté de communes).

Le « Reggae Sun Ska » ne sera plus seul

Sur le site du festival Reggae Sun Ska pourrait être ainsi organisés de nouveaux événements culturels, tels que des projections-débat, expositions, ateliers… Et les fans de Toots ou de Bob Marley n’ont rien à craindre : le Département s’engage à assurer la pérennité des concerts de reggae.

Des actions autour de l’accompagnement des projets locaux (ESS, culturels, etc.), de l’expérimentation (Labo’Mobiles), de la formation (bénévoles, créativité) vont aussi être mis en place. Un projet « éco-responsable » hébergera une régie départementale de maraîchage (micro-ferme), permettant d’alimenter les collèges du Médoc.

Enfin, un espace de réflexion et d’action, « une fabrique d’idées concrètes », verra le jour et permettra aux acteurs économiques et associatifs de disposer d’un lieu de travail partagé mais aussi de résidence ou d’hébergement…

Objectif : créer des liens sur ce territoire, fondés sur la culture, l’économie sociale et solidaire, l’apprentissage et le partage. La référence à Darwin, l’écosystème bordelais, revient dans les discours du département.

« C’est un premier ballon d’essai dans le Médoc, assure Jean-Luc Gleyze. Une idée nouvelle qui, si elle porte ses fruits, se renouvellera peut-être. »

Le département de la Gironde propose d’assurer la maîtrise globale du projet, en concertation avec les acteurs institutionnels, associatifs et économiques de la zone.

L'AUTEUR
Esther Suraud
Étudiante à l'EFJ, journaliste en devenir

En BREF

Tram vers l’aéroport : le recours de TransCub rejeté

par La Rédaction. 838 visites. 1 commentaire.

Vendredi 29 novembre, bloquez ou boycottez le Black Friday et Amazon

par La Rédaction. 601 visites. 2 commentaires.

Des féministes s’opposent à la projection du film de Roman Polanski à l’Utopia

par Antoine Cariou. 1 508 visites. Aucun commentaire pour l'instant.