Ovale Citoyen raffute le département de la Gironde sur la prise en charge de jeunes isolés
Société 

Ovale Citoyen raffute le département de la Gironde sur la prise en charge de jeunes isolés

Une dizaine de mineurs étrangers isolés du club de rugby social et solidaire, Ovale Citoyen, ont obtenu du tribunal une injonction de prise en charge par le département. La semaine dernière, l’association a appris que le département avait fait appel suite à un doute sur l’âge des jeunes concernés. Explications. 

Ovale Citoyen avait pourtant obtenu du tribunal, il y a environ dix jours, une injonction de prise en charge par le Département de la Gironde pour une dizaine de jeunes étrangers. La prise en charge des mineurs isolés est en effet normalement une obligation légale, dévolue par l’Etat aux conseils départementaux. Mais elle n’est pas toujours bien appliquée.

Pour qu’ils soient correctement pris en charge, Jean-François Puech, fondateur de l’association de rugby solidaire expliquent avoir dû « batailler ». Selon lui, le département donnait simplement des tickets restaurants aux mineurs isolés de son équipe de rugby.

Le 1er avril 2019, Ovale Citoyen a donc mis la pression en occupant le hall du Conseil départemental de Gironde. Les bénévoles et l’équipe refusaient de partir tant que ces jeunes n’étaient pas pris en charge correctement.

Ovale Citoyen a squatté le hall du Département le mois dernier (DR)

Doutes

S’ils ont obtenu satisfaction, avec certains mineurs isolés de l’association hébergés en ce moment à l’hôtel, leur accompagnement reste mince, estime Jean-François Puech :

« Ils sont suivis par un éducateur mais ne sont toujours pas entrés dans le programme éducatif national. »

Et le 12 mai, l’association poste sur Facebook exprimant sa « plus vive colère face au choix du conseil départemental et de son président Jean-Luc Gleyze, de déposer un recours visant à annuler cette ”prise en charge” ! »

Philippe Mahé, directeur général des services du département de la Gironde, précise qu’il ne s’agit pas d’une demande d’annulation de cette injonction, mais de recours suite à des doutes sur l’âge de ces jeunes isolés.

« C’est la procédure en droit : à partir du moment où il y a une évaluation d’une personne qui se déclare mineure et démontre que cette personne est majeure, nous pouvons déposer un recours. C’est une contestation tout à fait légitime. »

« Choquant »

En attendant les audiences en juin, l’injonction du tribunal est toujours valable. Du côté du département de la Gironde, on explique que l’objectif de cette démarche n’est pas un moyen de faire des économies « puisque si ces jeunes ne sont pas déclarés mineurs, d’autres prendront leur place. On accueillera toujours autant de mineurs étrangers isolés ».

« L’humanité n’empêche pas la fermeté, poursuit Philippe Mahé. Pour que l’accueil des mineurs isolés en Gironde soit de qualité, il ne faut pas que cela soit altéré par la proximité d’individus qui sont manifestement majeurs. »

Mais Ovale Citoyen ne compte pas en rester là :

« On a saisi Loïc Prud’homme qui va intervenir en tant que député, indique Jean-François Puech. On va très certainement saisir également Catherine Fabre, députée de la 2e circonscription de Gironde. Nous sommes en train de réfléchir à une action. Nous comprenons les difficultés du département face aux flux migratoires. Mais une fois qu’une injonction est faite, ce type de recours est extrêmement choquant. S’il faut réoccuper le hall du conseil départemental, on le fera. »

En ce moment, en Gironde, 11 040 mineurs sont accompagnés par le département. En juin, 19 jeunes qui vont être sous le coup d’une décision d’appel. Une infime minorité pour certains, un parfait exemple d’exclusion pour les autres.

L'AUTEUR
Lucile Bonnin
Lucile Bonnin
Étudiante en Journalisme Culturel et future journaliste.

En BREF

Une femme transgenre violemment agressée à Bordeaux

par La Rédaction. 837 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

A Bordeaux, gilets jaunes et syndiqués défilent ensemble contre le chômage et la précarité

par Antoine Cariou. 843 visites. 3 commentaires.

L’élu socialiste Matthieu Rouveyre arrête la politique

par Walid Salem. 1 100 visites. Aucun commentaire pour l'instant.