Sondage : les supporters de l’UBB, toujours meilleurs de France, et actionnaires du club ?
Société  Sport 

Sondage : les supporters de l’UBB, toujours meilleurs de France, et actionnaires du club ?

[SONDAGE] L’UBB a décroché le titre du plus grand public de France pour la 6e saison consécutive en Top 14. Alors que son président, Laurent Marti, évoque des difficultés financières, des supporters lancent l’idée d’un actionnariat populaire. Qu’en pensez vous ?

Avec une moyenne de 20 409 supporters présents aux matchs, le club girondin devance le Stade Toulousain, 2e avec 18 385 spectateurs, et l’ASM Clermont Auvergne, 3e avec 17 813 supporters. Mais le public aimerait voir une qualification pour les phases finales qui tarde à venir.

« J’ai toujours supporté le rugby, le CABBG et ensuite l’UBB, c’est une affaire de famille, raconte Emmanuelle. Petite, mes parents m’emmenaient aux matchs avec mes frères et sœurs. Plus que la victoire, c’est le fait d’être ensemble avec d’autres copains qui nous attirait, nous réunissait et nous mettait en joie. »

Sauf qu’Emmanuelle aimerait voir son équipe fétiche aller plus loin dans le championnat ; jouer les demi-finales, mais pas que. La jeune béglaise rêve d’un titre et d’ « une grosse teuf de quatre jours sans dormir ».

« Des gens qui se mouillent »

Même si le futur manager de l’UBB pour la saison 2019-2020, Christophe Urios, est attendu comme le messie pour « mettre l’église au centre du village » avec « un projet pour le club » selon un de ses collaborateurs ; Laurent Marti, attend surtout « des gens qui se mouillent un peu plus à [ses] côtés ».

Au micro de France Bleu Gironde, il ne cache pas sa déception sportive d’une saison terminée à la dixième place. Il fait cependant état de sérieux souci financier :

« Il y a un problème dans ce club, c’est que sa pérennité financière ne repose que sur mes épaules et ça ne pourra pas durer éternellement. Donc il va falloir qu’il y ait des gens qui se mouillent un peu plus à mes côtés. »

Le président de l’UBB dit avoir pris des risques financiers cette année qu’il a « pris dans la figure » et déclare prendre contact avec « des gens pour [le] rejoindre au niveau de l’actionnariat ».

Supporters-actionnaires

Parmi les supporters, l’hypothèse « des supporters-actionnaires » est évoquée. L’un d’eux écrit sur le mur du groupe facebook officiel de l’Union Bordeaux Bègles :

« A l’heure où Laurent Marti cherche des soutiens financiers, voilà une idée intéressante venue de Bretagne (et avant eux du football européen) : des supporters-actionnaires. Pourquoi ne pas étudier cette hypothèse à l’UBB ? Sûr que de nombreux supporters girondins seraient prêts à apporter leur petite pierre à l’édifice ! 5 000, 10 000 ou 20 000 personnes prenant chacune une action à 40€ (le montant mis en place à Guingamp), voilà qui ferait une aide non-négligeable. »

En effet, en février 2017, l’En Avant de Guingamp est devenu le premier club pro français de football à se lancer dans l’actionnariat populaire. Le club breton a récolté le double de ce qu’il espérait.

Et vous, vous en pensez quoi ? (sondage ouvert jusqu’au 11 juin minuit)

Voici le résultat de notre sondage :

L'AUTEUR
Walid Salem
Walid Salem
Co-fondateur de Rue89 Bordeaux et directeur de la publication

En BREF

#BougePourTonPère, la course anti-PMA qui passe mal à Bordeaux

par Simon Barthélémy. 6 748 visites. 1 commentaire.

Bordeaux accueille aussi un match de supporters pour les demi-finales du Top 14

par Lucile Bonnin. 750 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Fabien Robert et Aziz Skalli relaxés après la plainte pour diffamation de Robert Ménard

par Walid Salem. 472 visites. Aucun commentaire pour l'instant.