FAB cherche curieux avec super-pouvoirs pour son festival des arts
Culture 

FAB cherche curieux avec super-pouvoirs pour son festival des arts

Vous aimez danser ou chanter, tenir un stand de vide-grenier ou simplement porter un costume bleu moulant avec une cape rouge ? Alors volez à l’édition 2019 du FAB, dédiée aux héros. Outre une affiche alléchante de 32 spectacles dont bon nombre gratuits, le festival des arts de Bordeaux propose au public de participer à plusieurs performances. Et pourquoi pas de s’engager comme certains artistes et témoins qui s’exprimeront lors des spectacles et d’un cycle de débat, ou de se mettre dans la peau d’un journaliste avec l’équipe de Rue89 Bordeaux !

Devenez journaliste de la Traversée

Vous les avez peut-être croisés à Saint-Médard ou au Haillan, trimballant leurs tables, leurs lits et leurs tabourets. Partis le 12 septembre pour arriver au GQ du FAB à Bordeaux le 10 octobre, les architectes et acteurs Sébastien Renauld et Laurent Boijeot seront ce lundi à Eysines.

L’équipe de Rue89 Bordeaux les rejoindra pour une conférence de rédaction publique et participative. Vous voulez savoir comment nos journalistes choisissent leur sujets et leurs angles ? Vous voulez nous proposer des idées, et pourquoi pas réaliser des reportages à paraître dans votre média d’info locale ? Rendez-vous à 18h ce 23 septembre.

Le lieu précis sera communiqué lundi après-midi via notre page Facebook, ou par mail – envoyez votre adresse pour être prévenu à contact@rue89bordeaux.com.

« Vous avez des super-pouvoirs ? Rejoignez le FAB ! » Attention : il n’est pas nécessaire d’être piqué par une araignée radioactive ou d’avaler de la kryptonite au petit-dej pour participer au FAB, qui se déroule du 4 au 30 octobre dans les salles et l’espace public de Bordeaux Métropole. Avec comme thématique « We can be heroes » (« on peut-être des héros, juste pour un jour », chantait Bowie), le festival propose d’autres possibilités moins risquées.

1 – Si vous êtes plutôt show-man/woman

Pour « Blue Tired Heroes », Massimo Furlan, l’auteur suisse de l’excellent Hospitalité, présenté à Bordeaux en 2017, cherche ainsi des personnes âgées, fatiguées ou un peu enrobées, volontaires pour endosser le costume de Superman, et défiler dans les rues (les 11 et 12 octobre).

Blue Tired Heroes, de Massimo Furlan (Daniel Suaka/DR)

Si vous adorez chanter, avec un penchant pour les comédies musicales, Caroline Melon, l’ex directrice du festival Chahuts, recrute : pour « Comme on nous parle », un chœur d’amateurs entonnera « Foule sentimentale », d’Alain Souchon, le 19 octobre à la gare Saint-Jean.

Vous préférez danser, même comme un pied ? No problemo. Direction cette fois-ci la Panique Olympique, et la seconde chorégraphie géante d’Agnès Pelletier, de la compagnie Volubilis. Le 13 octobre, des centaines de personnes bougeront leur corps de concert sur le cours de l’Intendance.

Une de ces trois performances vous tente ? Contactez Esther Serrano, au 0667099225 ou à l’adresse benevole@festivalbordeaux.com.

2 – Si vous êtes plutôt sujets chauds

« La vie, le malheur, l’isolement, l’abandon, la pauvreté, sont des champs de bataille qui ont leurs héros ; héros obscurs, plus grands parfois que les héros illustres », rappelle la citation des Misérables, de Victor Hugo, en exergue (avec David Bowie) du programme du FAB.

Comme chaque année, le festival propose des spectacles capables tout à la fois de divertir et de faire réfléchir. Et cette quatrième édition du festival donne une large place à des sujets mobilisant ces héros du quotidien.

C’est le cas des habitants de Barcelone mobilisés contre la « tourisistification » et la gentrification de leur ville. Leurs témoignages constituent la trame de Gentry, du collectif catalan Mos maiorum, qui amène au débat les spectateurs rassemblés dans un espace forum.

Les violence faites aux femmes sont abordées par Terror Australis, cabaret déjanté de l’australienne Leah Shelton, ou encore Rebota rebota y en tu cara explota, performance d’Agnès Mateus et Quim Tarrida (Espagne, pays où deux femmes sont assassinées chaque semaine).

L’enquête artistique et spectacle chorégraphique Transfrontalier, de Zora Snake se penche lui sur les tragédies subies par les Africains qui tentent de rallier l’Europe.

Rebota Rebota (DR)

Héro du jour

Les migrations, la gentrification et les féminicides seront au menu d’un cycle de rencontres, « Le Héros du jour » proposé par le FAB et Rue89 Bordeaux. Du 7 au 11 octobre au SUPER QG du FAB, il réunira des témoins directs, anonymes ou pas (le journaliste Alpha Kaba, la directrice du CAUVA Karine Dabadie…), des artistes et des experts.

L’une des soirées sera dédiée à l’engagement culturel, avec pour intervenant principal Massimo Furlan. Cet artiste suisse a notamment réalisé Hospitalités, en immersion dans un village du Pays Basque, où un projet de fiction sur l’accueil des réfugiés a fini par devenir réalité. Lors de cette édition du FAB, Massimo Furlan présentera et le Concours européen de la chanson philosophique – une sorte d’Eurovision, avec de vrais tubes moldaves et finlandais, et un vrai vote du public.

Autre héroïne du jour, Aline Fares animera au QG une conférence gesticulée, Chroniques d’une ex-banquière : elle y raconte son expérience au sein de la banque Dexia, renflouée lors de la crise financière de 2008 par des milliards d’argent public.

3 – Si vous êtes plutôt show-room

Vous avez peut-être profité de l’été pour débarrasser votre grenier ou votre cave, et n’avez pas encore donné vos affaires au Relais Gironde ou appelé les encombrants. Dans ce cas, rejoignez le marché d’OpUS.

Cette compagnie néo-aquitaine cherche des vendeurs pour son Grand Débarras. Vrais et faux marchands, « chineurs en toc » et authentiques s’y mêleront pour découvrir « au milieu d’une travée, une entourloupe, une trouvaille plastique, un sketch ou la mise à feu d’une fusée ».

La mise à feu de la kermesse est prévue les 11, 12 et 13 octobre au Parc des sports, près du SUPER QG du FAB, à Bordeaux. Inscrivez-vous pour votre emplacement auprès d’Audrey Brisse, au 0556918805 (a.brisse@chahuts.net).

Le marché OpUS (DR)

4 – Si vous êtes chauds pour aider

Vous êtes plus simplement partant pour filer un petit coup de main comme bénévole pour la logistique, l’accueil du public et des artistes ? N’hésitez pas là non plus à joindre l’équipe du FAB à l’adresse benevole@festivalbordeaux.com.

Le festival cherche aussi des mécènes. La labellisation comme scène nationale du Carré-Colonnes (seulement deuxième théâtre de la région à obtenir cette prestigieuse reconnaissance) devrait apporter des moyens financiers supplémentaires. Mais la direction du FAB estime qu’il faudrait 100 000 euros supplémentaires, pour un budget de 600000 euros, plus l’équivalent de 250000 euros apportés par le travail du personnel du Carré, qui pilote le festival.

Cela lui permettrait notamment de produire ses propres spectacles, et de faire rayonner davantage l’évènement bien installé comme successeur de Sigma.

L'AUTEUR
Simon Barthélémy
Simon Barthélémy
Journaliste, rédacteur en chef de Rue89 Bordeaux

En BREF

Le bordelais Christophe Hutin choisi pour représenter la France à la Biennale d’architecture de Venise

par Walid Salem. 879 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Pierre Hurmic, candidat de l’urgence climatique à la mairie de Bordeaux

par Simon Barthélémy. 1 209 visites. Aucun commentaire pour l'instant.

Chérot, le projet du métro à Bordeaux tombe à l’eau

par Walid Salem. 1 042 visites. 7 commentaires.