Observatoire de l’agribashing en Gironde : « Il faut arrêter de raconter des salades »

La préfecture de la Gironde vient de créer un observatoire de l’ « agribashing » censé lutter contre les « actes d’intimidation et de violence » envers les agriculteurs. Initiative « inutile » pour certaines associations potentiellement concernées, volonté de « museler » les critiques envers une politique dictée par la FNSEA, pour d’autres. L’Etat met aussi en cause les collectivités d’agiter le chiffon rouge, au moment où les arrêtés anti-pesticides de Bègles et Parempuyre vont être attaqués en justice.